La chrétienté médiévale

Pages: 14 (3407 mots) Publié le: 13 février 2013
Histoire – Seconde – M. Renoux – La chrétienté médiévale

Sociétés et cultures de l’Europe médiévale (XI°-XIII°)

La chrétienté médiévale
Enluminure : la société encadrée par le christianisme Présentation d’une carte de l’Europe chrétienne en expansion. Distribuer activité sur Conques. Le christianisme fonde l’unité du Moyen Âge européen : l’expansion du christianisme en Europe,l’affirmation de son Eglise structurent toute la période médiévale. Dans le cadre de notre cours, nous nous intéresserons au Moyen Âge central, c’est-à-dire au XI° - XIII° siècles, lorsque le christianisme s’étend géographiquement (début de la Reconquista, croisades en Orient, évangélisation des Slaves et des Scandinaves) et s’affirme comme force politique, sociale et culturelle forgeant ainsi un vaste mondechrétien. Comment le christianisme structure-t-il la vie des Européens du XI° au XIII° siècles ? I. L’Eglise chrétienne II. Un monde chrétien III. Intégrer et exclure

I. L’Eglise chrétienne
Préambule. Il ne faut pas confondre Eglise et église. La seconde n’est que le bâtiment, église, tandis que la première désigne l’institution, l’organisation spécifique du christianisme, religion fondée sur leLivre, la Bible, qui relate la révélation de Dieu aux hommes au moyen de deux textes associés : l’Ancien Testament et le Nouveau Testament. A. Clercs et laïcs Cette partie du cours est strictement magistrale. 1. Une stricte séparation entre clercs et laïcs Cf. Enluminure Mont-Cassin, Exultet = séparation clercs / laïcs L’Eglise sépare strictement clercs et laïcs. Les premiers regroupent tous leshommes qui sont spécialistes du sacré, travaillant pour l’Eglise et œuvrant pour le salut de tous les hommes au moyen de leurs prières. Les seconds sont tous ceux qui ne font pas partie de l’Eglise et qui se reconnaissent comme faisant partie d’une même communauté de fidèles. La mission des clercs est nette : œuvrer pour le salut des hommes, c’est-à-dire sauver les âmes de tous les hommes croyantà Dieu au moment de la fin des temps. Pour remplir cette mission, l’Eglise a considéré qu’il fallait des hommes supérieurs au reste de la société, qui se détachent de la vie commune, des hommes plus purs. Des attributs spécifiques signalent les clercs au sein de la société : une tenue spécifique (la robe), une coupe de cheveux spécifiques (la tonsure). Les pratiques des clercs se veulent étrangèresaux pratiques communes : - le clerc n’a pas le droit à la sexualité, considérée comme un plaisir de chair strictement terrestre. - le clerc n’a pas le droit de prendre les armes et de combattre Consacrant tout son temps au service des autres, le clerc ne peut pas subvenir à ses besoins et travailler pour lui-même, ni de se défendre : les laïcs ont donc pour charge de les défendre par les armes etde les nourrir en s’acquittant d’une taxe basée sur le 10e de la récolte annuelle (dîme). 2. L’élaboration d’une Eglise hiérarchisée et ordonnée par le pape 1

Histoire – Seconde – M. Renoux – La chrétienté médiévale

A partir du XI° siècle, l’Eglise repensent la hiérarchie entre les différents types de clercs au service des fidèles pour restaurer son prestige et son influence sur lasociété. Au cours du XI° siècle, la papauté, menée notamment par le pape GREGOIRE VII (pape de 1073 à 1085), affirme son rôle et retrouve sa place centrale dans la chrétienté. Condamnant les clercs qui ne respectent pas les principes de stricte séparation (les prêtres mariés par exemple), mettant en ordre la papauté romaine après plusieurs siècles de division et de débauche, le pape se veut représentantexemplaire du Christ sur terre, digne descendant de saint Pierre, le fondateur de l’Eglise dans le Nouveau Testament. Reprenant des théories politiques mises au point dans des monastères eux aussi en plein renouveau, la papauté instaure la hiérarchie suivante au sein de son Eglise : PAPE Chef de toute la chrétienté, héritier de saint Pierre, représentant du Christ sur Terre, garant de l’unité...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La chrétienté médiévale
  • La chrétienté médiévale
  • La chrétienté médiévale
  • La chretiente medievale
  • La chrétienté médiéval
  • La chrétienté médiéval
  • La chrétienté médiévale
  • Chrétienté Medievale

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !