la chute des loisel

624 mots 3 pages
Le 27 novembre dernier, alors que plus de 600 étudiants, enseignants et personnels administratifs, réunis au Grand Amphi du campus de Schoelcher (Martinique) fustigeaient les pratiques financières du CEREGMIA, groupe de recherches dirigé par Fred Célimène, ce dernier organisait une conférence de presse au sein de sa faculté afin de tenter de se défendre. Rappelons que deux rapports de la Cour des comptes à dix ans d’intervalle ont pointé du doigt le fonctionnement mafieux du CEREGMIA sans que la justice ait le moins du monde inquiété son parrain à ce jour.

On le dit, en effet, protégé par les plus hautes instances de la franc-maçonnerie et dans certaines hautes sphères du pouvoir français. Le préjudice envers l’UAG se monte en tout cas à 10 (dix) millions d’euros en factures non recouvrées. On ne comprend pas Mme la Ministre de la Justice au lieu de s’immiscer dans les affaires universitaires ne prenne pas les mesures qui s’imposent pour que le Parrain et ses filleuls soient traduits devant les tribunaux. Il est vrai que celui a de nombreux filleuls en Guadeloupe et en Guyane et ce n’est pas parce que cette dernière a obtenu la création à moyen terme de sa propre université, que les filleuls guyanais passeront à l’as et seront exonérés de leurs turpitudes. La liste de ces dernières s’agissant des filleuls des trois pôles est prête et sera diffusée bientôt.

Au cours donc de sa conférence de presse, Fred Célimène a avancé deux arguments fallacieux expliquant l’actuelle crise de l’UAG, le fait de rendre publics les rapports de la Cour des comptes sur le CEREGMIA relevant, selon, lui de la diversion afin de masquer l’incompétence de l’actuelle gouvernance de l’UAG :

. la crise serait due au fait que Mme MENCE-CASTER et ses partisans n’auraient pas respecté la règle implicite de l’alternance qui veut que la présidence de l’UAG « tourne » entre les trois pôles. Argument-bidon : d’abord, parce qu’il n’y a jamais eu de vraie alternance puisqu’en trente ans, aucun

en relation

  • Boul de suif
    3685 mots | 15 pages
  • Texte 1 maupassant la parure
    1151 mots | 5 pages
  • Maupassant
    437 mots | 2 pages
  • Fiche de lecture "La Parure"
    815 mots | 4 pages
  • La parure
    5976 mots | 24 pages
  • La parure
    408 mots | 2 pages
  • Devoir maison
    528 mots | 3 pages
  • 1c3a8re La Maupassant La Parure Synthc3a8se
    1699 mots | 7 pages
  • maupassant la parure
    1435 mots | 6 pages
  • Exposé
    677 mots | 3 pages