La codification

1813 mots 8 pages
L'UTILITÉ DE LA CODIFICATION.
« Ma vraie gloire n’est pas d’avoir gagné quarante batailles ; Waterloo effacera le souvenir de tant de victoires ; ce que rien n’effacera, ce qui vivra éternellement, c’est mon Code Civil ». Napoléon Bonaparte
L’appellation « Code Napoléon » désigne notre Code Civil.
Il est rédigé sous l’impulsion de Napoléon et est promulgué le 21 mars 1804 (30 ventôse an XII) .
L’expression « Code Napoléon » désigne aujourd’hui ce qui, dans notre Code, n’a pas été modifié depuis l’adoption de ce Code.
Le Code Civil est un recueil de lois qui réglementent la vie civile des français, de la naissance à la mort. Il fonde les bases écrites de notre droit moderne français.
Il est applicable à l’ensemble des français ainsi il marque la fin des législations particulières pour les régions du nord et du sud, les mêmes lois s’appliquant à tous.
Etienne Portalis, conseiller d’Etat et juriste français qui a participé à l’élaboration du Code Civil, répondait ainsi à la question « qu’est ce que le Code Civil » ? :
« C’est un corps de lois destinées à diriger et à fixer les relations de sociabilité, de famille et d’intérêt qu’ont entre eux des hommes qui appartiennent à la même cité ».
Les premiers Codes apparurent durant le Bas-Empire Romain (193 ou 284 à 395 ou 476 ap.J.-C.) quand l’Empereur Romain était la source unique de droit, « la loi vivante ».
Une compilation officielle fut engagée au Vème siècle sous le règne de l’empereur d’Orient Théodose II (408-450 ap. J.-C.): le Code Théodosien.
La Codification Justinienne (le Corpus Juris Civilis, 529 ap. J.-C.) : cette codification, qui succèda au Code Théodosien, joua un rôle primordial dans l’histoire des droits européens.
En France, l’idée d’une codification du droit français n’était pas totalement nouvelle lorsque le Consul Bonaparte s'en préoccupa.En effet, en 1665 déjà, Louis XIV avait nommé une commission de codification, et en 1791, l’Assemblée Constituante décrèta qu’« il sera fait un code

en relation

  • La codification
    1154 mots | 5 pages
  • La codification
    1498 mots | 6 pages
  • code civil
    1041 mots | 5 pages
  • Présentation philosophique du droit
    812 mots | 4 pages
  • DAIRE Quentin 2Froid1
    342 mots | 2 pages
  • Introduction au discour préliminaire sur le projet de code civil + plan
    623 mots | 3 pages
  • Le destin du code civil
    1268 mots | 6 pages
  • Le rayonnement du code civil : flux et reflux
    1864 mots | 8 pages
  • Portalis dissertation de droit civil
    1739 mots | 7 pages
  • Code penal
    758 mots | 4 pages