La comédie humaine de balzac

1805 mots 8 pages
La Comédie humaine est un ensemble d’ouvrages d'Honoré de Balzac de 137 œuvres comprenant 95 romans, nouvelles, essais réalistes, fantastiques, ou philosophiques, mais aussi des contes, des essais, et 25 œuvres ébauchées, regroupées sous le titre Ébauches rattachées à la Comédie humaine ainsi que 8 romans de jeunesse écrits entre 1822 et 1825 sous divers pseudonymes, reniés par leur auteur, mais réédités dans les volumes I et II des Œuvres diverses où l'on trouve les germes et les thèmes des œuvres de la Comédie humaine, Falthurne étant considéré comme la base de Séraphît.

Les textes sont classés par milieux sociaux, par lieux géographiques, ou par catégories psychologiques (Scènes de la vie privée, Scènes de la vie de province) réunis dans des ensembles génériques (Études de mœurs, Études philosophiques, Études analytiques). L’écriture de l’ensemble s’échelonne de 1829, avec les Chouans, à 1850, avec les ouvrages inachevés à sa mort et complétés par Charles Rabou : le Député d'Arcis (1854), les Petits bourgeois de Paris, (1856), le Comte de Sallenauve, (1856), et aussi les Paysans publié en 1854 par sa veuve, Évelyne Hanska.

« Cette idée vint d’une comparaison entre l’Humanité et l’Animalité[5]. » L’ambition de l’auteur était de décrire de façon quasi exhaustive la société qui l’entourait, construisant ainsi un édifice qui pourrait « faire concurrence à l’état civil ». Il voulait enfermer toute son époque dans sa Comédie humaine. Toutefois, en 1837, le titre qu’il envisage pour son œuvre est Études sociales, qui deviendra La Comédie humaine en 1842, en référence à La Divine Comédie de Dante
L’idée de relier entre eux les récits en faisant revivre les protagonistes de chaque roman ou nouvelle ne vient à Balzac qu’en 1835 avec le Père Goriot où l’on voit reparaître pour la deuxième fois l’important Eugène de Rastignac déjà présenté en 1832 dans Étude de femme et Autre étude de femme publié alors sous le titre Une conversation entre onze heures et minuit

en relation

  • La comédie humaine - balzac
    1341 mots | 6 pages
  • Balzac, la comédie humaine
    761 mots | 4 pages
  • La comédie humaine de balzac
    1116 mots | 5 pages
  • Balzac comedie humaine
    326 mots | 2 pages
  • comédie humaine balzac
    971 mots | 4 pages
  • La Comédie humaine, Honoré de BALZAC
    1727 mots | 7 pages
  • Balzac avant-propos de la comédie humaine
    1634 mots | 7 pages
  • Passage du préface de balzac la comédie humaine
    657 mots | 3 pages
  • Les personnages reparaissants de la comédie humaine », revue d’histoire littéraire de la france
    1739 mots | 7 pages
  • La comédie humaine
    7322 mots | 30 pages