La comédie

799 mots 4 pages
La Comédie

La comédie est un genre dramatique traditionnel, caractérisé, depuis l’antiquité et par opposition à la tragédie, par le ton bas ou moyen, des personnages de condition modeste ou privée, un dénouement heureux et l’intention de faire rire le spectateur. Son objet est en général « l’imitation de mœurs », c'est-à-dire qu’elle offre un tableau de la vie privée à tous les niveaux de la société. Il faut noter que le mot « comédie » peut aussi avoir le sens général de pièce dramatique et désigner, par métonymie, la salle de théâtre.
Le rire provoqué par la comédie définit la plupart du tems sa relation au spectateur : sympathie ou distance, voire rejet du ridicule, rire ou sourire, inquiétude… sans qu’on puisse donner une définition stable pour l’ensemble d’une pièce donnée. Mais la comédie ne vise pas toujours le rire, comme le montrent certains sous-genres (comédie sérieuse ou comédie héroïque).
La poétique de la comédie, dont la théorie aristotélicienne n’a laissé qu’une esquisse, est très souple et admet une grande variété de formes. Il existe des comédies en vers ou en prose, de grandes pièces en cinq actes ou d’autres en un seul acte. La comédie peut se construire autour d’un caractère, d’une situation sociale, d’une intrigue avec des personnages esquissés fermement ou réduits à l’état de marionnettes. Elle peut relever de la satire sociale ou politique.

La comédie bourgeoise (ou comédie de mœurs) : C’est une sorte de comédie dont la naissance se situe autour de 1815, mais dont les caractéristiques sont lisibles dans la comédie du XVIIIème siècle. Elle se caractérise par des tableaux de mœurs et par un conformisme moralisant. Elle résulte d’une synthèse du genre sérieux, du vaudeville et de la comédie d’intrigue. Au XIXème, Scribe, Delavigne et Augier lui donnent sa forme accomplie : la comédie bourgeoise est aussi souvent une pièce « bien faite ». Rejetée à cause de son moralisme et de son côté conventionnel, elle n’est plus jouée aujourd’hui.

en relation

  • La comédie
    621 mots | 3 pages
  • La comédie
    1077 mots | 5 pages
  • La comédie
    640 mots | 3 pages
  • La Comédie
    946 mots | 4 pages
  • La comédie
    347 mots | 2 pages
  • la comédie
    376 mots | 2 pages
  • La comédie
    646 mots | 3 pages
  • La comédie
    339 mots | 2 pages
  • comédie
    1334 mots | 6 pages
  • La comedie
    286 mots | 2 pages