La communication des MDD

4690 mots 19 pages
LA COMMUNICATION DES MARQUES DE DISTRIBUTEURS

BRICOUT Vladimir-Bachelor 1ère année

SOMMAIRE INTRODUCTION- Page 3

Problématique n°1- Page 4-5-6-7

Comment les MDD ont su s’imposer sachant qu’elles sont en concurrence directe avec les MN ? 1) L’ascension des MDD 2) La renommée des Marques nationales 3) Les avantages et inconvénients des MDD

Problématique n°2- Page 8-9-10

Comment les MDD ont communiqué auprès des consommateurs sachant qu’elles ont une image moins qualitative ?

1) Le profil des consommateurs
2) La communication des MDD
3) L’utilisation Médias et Hors médias des MDD

Problématique n°3- Page11-12-13-14-15

Comment les MDD Monoprix ont pu gagner en crédibilité sachant qu’elles sont vendues plus chères que les autres ?

1) Les valeurs de la marque
2) La communication Médias
3) La communication Hors-Médias

Conclusion- Page16

INTRODUCTION

On a pu remarquer récemment que l’usage d’une identité visuelle forte et riche en valeur a permis aux MDD de faire un grand pas en avant dans le cœur des français.

Ce qui m’intéresse avant tout est l’analyse d’une telle montée en puissance.

De plus j’ai pu me rendre compte que la présence des MDD avait bousculé l’ordre établit en proposant une offre ultra concurrentielle pour les Marques nationales.

Il me semble essentiel d’en apprendre plus sur ce phénomène qui n’aura de cesse, je le pense, de gagner en puissance au fil des années.

PROBLÉMATIQUE 1

Comment les MDD ont su s’imposer sachant qu’elles sont en concurrence direct avec les MN ?

en relation

  • Marque du distibuteur
    2644 mots | 11 pages
  • Louis xiv
    964 mots | 4 pages
  • Les mdd
    487 mots | 2 pages
  • Implications économiques des mdd
    525 mots | 3 pages
  • Analyse stratégique
    481 mots | 2 pages
  • marques de distributeurs
    1699 mots | 7 pages
  • Les marques de distributeurs
    1379 mots | 6 pages
  • Consommateur
    517 mots | 3 pages
  • Problématique marque de distributeur
    261 mots | 2 pages
  • Etude de cas duc
    451 mots | 2 pages