La compétitivité

Pages: 7 (1708 mots) Publié le: 15 août 2011
Le commerce international ne cesse d’évoluer depuis déjà deux siècles et tel que l’on connait aujourd’hui il porte sur plusieurs secteurs d’activité (les échanges de produits de services, de technologies, de savoir-faire mais aussi de capitaux liés aux investissements à l’étranger…) Des événements ayant marqué et surtout influencé le commerce international sont l’apparition d’une ouvertureéconomique avec des libres échanges survenus lors de la mondialisation des marchés et la mise en vigueur des accords internationaux tel que l’accord de libre échange. Plusieurs changements sont survenus, compte tenu de la transformation constante de l’environnement mondial que ce soit sur le plan technologique, politique, juridique et économique, en provoquant ainsi de profondes évolutions dans lasituation concurrentielle des pays et des entreprises : dans les échanges internationaux mais aussi dans l’emploi et la production.
Dans le texte qui suit nous allons d’abord survoler les principes de base du commerce international et l’évolution de ses théories, par la suite nous analyserons la compétitivité des entreprises, des pays et des zones géographiques ainsi que les politiques qui sont mis enœuvre dans le but de favoriser la compétitivité de ses acteurs.
Les théories du commerce international ont vu le jour depuis l’époque de la révolution industrielle qui a favorisé les échanges de non seulement les produits agricoles et minéraux mais aussi les produits manufacturés. A cette même époque le mercantilisme était la théorie économique appliquée, cette politique favorisaitl’exportation des produits nationaux en limitant les importations dans le but d’accumuler des réserves d’or. D’où l’Etat intervenait dans le but de protéger les industries nationales de la concurrence internationale en subventionnant ces dernières lors de leurs opérations d’exportation, donc pas de libre échange et il n’existe pas de concurrence pure et parfaite.
Dans ce même contexte, sont apparues lesthéories de l’avantage absolu d’Adam Smith et de l’avantage comparatif de David Ricardo, ces théoriciens de l’école classique favorisaient le libre échange et l’économie du marché en réduisant au maximum l’intervention de l’Etat.
Adam Smith, publie son ouvrage très connu en 1776 « Recherche sur la nature et les causes de la richesse des nations ». Selon le théoricien, la division du travail améliorela productivité des individus et des entreprises dans leur spécialité, ainsi s’accroit les quantités de la production et leur cout diminue. Mais, il faudrait toute fois avoir un échange entre producteurs, de même à l’international puisque la spécialisation des pays dans les biens qu’ils maitrisent serait une source de richesse (comme il a été souligné dans le titre du livre d’Adam Smith).
Enrésumé, Smith explique qu’un pays doit se spécialiser dans la production d’un bien pour lequel il a un avantage absolu, ce qui veut dire un cout moindre d’un bien comparativement à d’autres pays.
Suite à cette théorie et précisément en 1817 que David Ricardo pousse plus loin la théorie d’Adam Smith en mettant en avant le principe de l’avantage comparatif qui favorise la spécialisation d’un paysdans la production du bien ayant le plus grand avantage comparatif, même si ce même pays lui faut moins de temps dans la production d’un autre bien que l’autre pays et que c’est plus avantageux pour ce pays d’utiliser le temps de travail dans le bien ayant un avantage comparatif pour en produire d’avantage et à échanger avec l’autre pays qui devrait fabriquer l’autre bien. Deux économistes suédoisHeckscher et Ohlin ont développé par la suite la théorie de Ricardo qui selon eux l’avantage comparatif d’un pays est réalisable grâce à l’abondance des facteurs de production (la main d’œuvre, les ressources naturelles et les capitaux)
Dans ce même contexte d’avantage comparatif, il y a eu des regroupements de pays au sein d’alliances commerciales et des accords commerciaux internationaux...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Compétitivité
  • Competitivite
  • competitivité
  • Competitivite
  • Compétitivit
  • Competitivité
  • Compétitivité
  • Compétitivité

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !