La conception hobbesienne du pouvoir souverain est-elle vraiment consistante avec le pouvoir naturel des hommes et leur quête de liberté et de justice ?

2060 mots 9 pages
Early Modern Political Theory – POLI 433

LA CONCEPTION HOBBESIENNE DU POUVOIR SOUVERAIN EST-ELLE VRAIMENT CONSISTANTE AVEC LE POUVOIR NATUREL DES HOMMES ET LEUR QUÊTE DE LIBERTÉ ET DE JUSTICE ?

Mohamed Riahi
260483037

Dans le Léviathan, Hobbes tient à démontrer que son concept de Commonwealth permet la floraison des aspects civils des hommes tels que la liberté et la justice. Dans le texte qui suit, je vais m’efforcer à affirmer le contraire, nommément, que la conception hobbesienne du pouvoir souverain est relativement inconsistante avec le pouvoir naturel des hommes et leur quête de liberté et de justice. Je vais d’abord établir les raisons pour lesquelles les hommes tendent à s’assembler dans un Commonwealth. J’évoquerais ensuite la nécessité de l’idée de pouvoir souverain suprématiste, et le revers de la médaille. Finalement, je vais critiquer la tendance hobbesienne à soutenir que le pouvoir souverain est compatible avec les aspirations humaines à la liberté et à la justice, dans la mesure du pouvoir naturel des humains. Dans l’État de Nature, les hommes sont livrés à eux-mêmes. L’absence de lois exige que chacun s’en remettent à ses capacités naturelles à la survie. C’est la guerre de tous contre tous et, dans cette compétition cruciale, tous les moyens sont appropriés. Hobbes apporte la solution en soutenant que la raison fondamentale pour la création du Commonwealth est le besoin de sécurité et la sortie de l’état de guerre permanent. Grâce à cette sécurité, par la suite, les hommes pourraient jouir de nouveaux modes de vie. Ils pourraient ainsi s’instruire, vivre dans l’aise et le confort, ou encore pratiquer différents arts en temps de paix. Toutefois, le constat hobbesien retient une perspective marchande. En effet, pour obtenir cette sécurité, il faut se délaisser de certaines libertés dont l’homme pouvait disposer dans l’État de Nature, selon ces propres pouvoirs naturels. Hobbes ajoute la nuance selon laquelle les concepts de justice et

en relation

  • Cours théorie politique s.chapel
    31681 mots | 127 pages
  • Politique etrangere des usa
    45566 mots | 183 pages
  • Ethique des affaires - de l'éthique de l'entrepreneur au droit des affaires
    105248 mots | 421 pages
  • Etudiant
    31629 mots | 127 pages
  • notion de puissance
    48994 mots | 196 pages
  • Mondialisation
    51117 mots | 205 pages
  • Theories sur la securite
    69175 mots | 277 pages
  • Zone euro
    44861 mots | 180 pages
  • La négociation internationale
    30625 mots | 123 pages
  • LA NOTION D’ETAT DANS LA PENSEE POLITIQUE CHINOISE ET SES CONSEQUENCES SUR LA SCENE INTERNATIONALE
    206398 mots | 826 pages