La concurrence est elle toujours bonne pour l'économie

1339 mots 6 pages
La concurrence est elle toujours bonne pour l’économie ? À l’heure où le marché français ne peut plus être aussi compétitif dans toutes les productions à faible valeur ajoutée et forte en main-d’oeuvre comme dans le textile, il est intéressant de réfléchir sur les bienfaits de la concurrence. En effet, selon le Larousse, la concurrence est « une rivalité d’intérêts provoquant une compétition entre plusieurs personnes, entre particuliers, entre commerçants et industriels qui tentent d’attirer à elles la clientèle par les meilleurs conditions de prix et de qualité ». Au sens économique la concurrence est définie comme une structure de marché où les vendeurs et les acheteurs sont suffisamment nombreux pour qu’aucun ne puisse exercer une influence sur les prix. Mais ce qui caractérise particulièrement la concurrence, c’est qu’elle est admise comme un bon, voire le meilleur mode de régulation de l’économie, notamment pour les classiques et les néoclassiques. Cependant, nous constatons régulièrement que la concurrence ne résout pas nos problèmes économiques : chômage, fermeture d’entreprises et délocalisations, inflation et augmentation des prix... La concurrence est-elle toujours bonne pour l’économie ? Cette question nous amène à réfléchir sur les avantages et les inconvénients de la concurrence pour les agents économiques mais aussi comme mode de régulation de l’économie. Dans un premier temps, nous étudierons pourquoi la concurrence impulse la dynamique économique (partie 1) puis nous verrons quelles en sont les limites (partie 2). 1. Les avantages de la concurrence I.1. Les avantages microéconomiques pour les producteurs et les consommateurs La concurrence met en quelque sorte l’ensemble des acteurs économiques en compétition. Donc elle crée des conditions d’émulation entre les acteurs économiques, ce qui les incite à être les plus performants. Ainsi, les salariés ont intérêt à être productifs dans les

en relation

  • Les vraies lois de l'économies
    1693 mots | 7 pages
  • Manuels Deconomie IREF
    4400 mots | 18 pages
  • Protectionnisme ou libre échange (synthèse alternatives économiques)
    1448 mots | 6 pages
  • Les marchés constituent-ils un bon mécanisme de régulation économique ?
    1670 mots | 7 pages
  • Les vraies lois de l'économie
    3182 mots | 13 pages
  • Défaillances de marché
    1587 mots | 7 pages
  • Pensées et politiques économiques
    1878 mots | 8 pages
  • LA NOTION DE MARCHE EN CAUSE
    1965 mots | 8 pages
  • Banque nationale
    5347 mots | 22 pages
  • Economie
    1689 mots | 7 pages