La condition de la femme à Rome

1019 mots 5 pages
LA CONDITION DE LA FEMME A ROME 1. Termes latins désignant la femme

Femina, la femelle
Famula, la servante
Mulier, Coniux, Matrona, Mater ou Uxor, la mère de famille ou épouse
Domina, la maîtresse de maison
Muliercula, la femme faible
Negotiatrix, la femme d'affaire
Femina nobilis, la femme noble
Obstetrix, la sage-femme

2. La matrone – Mater familias ou Matrona

Elle est honorée comme étant la gardienne du foyer. Elle possède sa propre influence sur les décisions du ménage. Les esclaves et les servantes sont sous ses ordres, c'est pourquoi elle est dispensées de tout travail domestique, à part l'éducation des enfants et le filage de la laine, coutume qui est restée préservée depuis l'enlèvement des Sabines. Aux calendes de Mars, à Rome, on célébrait leur fête.

3. Les âges de la vie

4. Les grandes femmes de l'Antiquité

Cornélie – Cornelia Africana : (née vers 189 av. J-C., décédée vers 110 av. J-C.) Fille de Scipion l'Africain, mère des Gracques. Devenue veuve très tôt, elle se consacra à l'éducation des ses fils. Elle est devenue le type de Romaine de grande naissance, admirée par ses vertus et sa large culture.

Lucrèce – Lucretia : ( ? - décédée en 509 av. J-C) femme de Tarquin Collatin (Lucius Tarquinius Collatinus). Elle fut violée par Sextus, un des fils de Tarquin le Superbe, et, déshonorée et craignant d'être accusée d'adultère, se donna la mort. Ce drame aurait été l'occasion de la révolution qui renversa la royauté et établit la république. De ce fait, Lucrèce est devenue en exemplum pour chaque femme romaine.

Cléopâtre VII – Thea Philopator : (née en 69 av. J-C – décédée en 30 av. J-C) Reine de l’Égypte antique de la famille des Lagides. Elle a gouverné son pays de -51 à -30, avec ses frères et époux Ptolémée XIII puis Ptolémée XIV, enfin avec le général romain Marc-Antoine. Elle a également eu une liaison avec Jules César. Pour les femmes romaines, elle était un contre-exemple :

en relation

  • La condition de la femme à Rome sous la République
    1525 mots | 7 pages
  • Histoire du droit de la famille
    9903 mots | 40 pages
  • Dissertation
    3418 mots | 14 pages
  • Le sursis à execution des actes administratifs
    5215 mots | 21 pages
  • Histoire des personnes et de la famille cours de droit
    19285 mots | 78 pages
  • Histoire du droit de la famille
    21430 mots | 86 pages
  • Commentaire de textes l'intégration des provinciaux dans l'empire romain
    7068 mots | 29 pages
  • Cours de droit
    20390 mots | 82 pages
  • Parenté et famille
    2963 mots | 12 pages
  • Histoire
    13568 mots | 55 pages