La conduite des réunions

Pages: 22 (5356 mots) Publié le: 19 avril 2011
[pic]

Introduction…………………………………………………………….. 2
Exposé 1…………………………………………………………………..3
Exposé 2…………………………………………………………………..5
Exposé 3…………………………………………………………………..6
Exposé 4…………………………………………………………………..9
Exposé 5…………………………………………………………………12
Exposé 6………………………………………………………………….15
Conclusion……………………………………………………………….18

[pic]
Cet ouvrage est présenté par Roger Mucchielli, 1967 Les éditionsESF-Entreprise Moderne d'Edition et Librairies techniques 18ème édition 2005 avec 189 pages.
Cet ouvrage est divisé en trois parties: la première intitulée «connaisance du problème », est une partie d'information théorique et de connaissances intellectuelles indispensables sur le thème proposé. La deuxième, intitulée « exercices pratiques », est une partie de formation personnelle concrète, présentée demanière progressive, alors que la troisième partie présente l’ensemble des Annexes (ex. Lexique des mots techniques utilisés, bibliographie…).
La première partie est de beaucoup la plus intéressante et captivante, elle comporte six exposés parlant de : « Les problèmes psychologiques posés par la conduite des réunions et par la participation », « Parler à un public », « Animer un grand groupe »,« Les réunions de groupes de créativité», « La conduite des réunions de petits groupes », « Les réunions de concertation et de négociation ».
Chacun de ces exposés suggère des méthodes pour dépasser certaines difficultés et certaines habitudes qui entourent ces sujets pour arriver à la fin à une plus grande efficacité. Toutefois, cet ouvrage est surtout destiné à tous ceux qui ont ou qui aurontanimé une réunion.

Exposé 1 : les problèmes psychologiques posés par la conduite des réunions et par la participation
Conduire une réunion ne se fait pas d’une façon facile mais la conduite des réunions exige de dépasser certaines difficultés qui sont surtout liées aux problèmes psychologiques qui se résument dans :
❑ Eviter le système hiérarchique dans les réunions car il rend lesmembres stériles c à d ils ne produisent pas, ils suivent les décisions et par là le conducteur ne doit pas trop focaliser sur son statut pour obliger les membres du group de réaliser les objectifs qu’il a tracé. Donc le conducteur doit dépasser l’idée qui veut dire que la prise en considération les opinions des autres avant de prendre les décisions permettent de perdre son statut et donc sonautorité ;
❑ Le groupe tu la responsabilité, il est stérile et lent, se sont les trois causes de la méfiance envers les groupes qui veut faire le recours aux attitudes de compensation.
Le résultat de tous ces facteurs est la diminution du volume de la participation.
Pour conduire une réunion il faut d’abord connaître ses différentes classifications dans le but de différencier chaque fois lerôle à assumer.
Le tableau ci-dessus récapitule l’ensemble des classifications et des rôles de conducteurs :
|Type de réunion |Rôle de l’animateur |
|meetings |Prendre le rôle du meneur ou du tribun |
|Publicset auditoires |Rôle d’information ou de démonstration |
|Discussion, débat |Le conducteur est alors un animateur au sens plein du terme |
|Réunion d’information descendante |L’orateur fait partie du groupe auquel il s’adressechargé de |
| |l’exposé d’information |
|Réunion d’information ascendante |Rechercher et recueillir des informations en interrogation le groupe|
|Réunions discussions |Le conducteur est un animateur...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Conduite de réunion
  • La conduite de réunions
  • La conduite de réunion
  • Conduite de réunion
  • Conduite de reunion
  • La conduite de réunion
  • Conduite de réunion
  • Conduite de réunion et procédure parlementaire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !