La conférence de Yalta

Pages: 11 (2611 mots) Publié le: 22 novembre 2013
LA CONFERENCE DE YALTA

II- Franklin Delano Roosevelt

Franklin Delano Roosevelt naît le 30 janvier 1882 à Hyde Park, New York. Son père, James Roosevelt est un entrepreneur aisé et sa mère, Sara Delano, est issue d’une riche famille aristocratique qui possède des mines et une flotte de navires. Fils unique, Franklin est élevé par sa mère entre la propriété familiale et leur maison devacance sur l’île de Campobello. Ce n’est qu’à 14ans qu’il sort du cocon familial pour entrer dans un établissement privé et élitiste, Gordon College. Il entre ensuite à l’Université de Harvard où il se fait surtout remarqué en temps qu’éditeur du journal des élèves. Il finira ses études à Columbia où il obtiendra son diplôme d’avocat. Ce n'est pas un élève brillant, mais il sait se faire apprécier deses camarades. Ses activités sont moins intellectuelles que sociales ; ses goûts le portent vers les bateaux et les chevaux, beaucoup plus que vers la jurisprudence.

En 1905, il épouse une lointaine cousine, Anna Eleanor (1884-1962), qui est la nièce du président républicain Theodore Roosvelt. Pendant quelque temps, le jeune Franklin travaille dans un cabinet d'affaires de New York. Puis, en1910, le parti démocrate lui demande de se présenter aux élections sénatoriales de l'État de New York : son nom, sa fortune, son dynamisme devraient faire merveille dans une région qui traditionnellement vote républicain. Au terme d'une campagne menée en automobile, il est élu.

Son inclination le pousse du côté des progressistes, et, lorsque Thomas Wilson se présente à l'électionprésidentielle de 1912, F. D. Roosevelt ne lui marchande ni son aide ni son appui. Il en est récompensé : le nouveau président fait de lui son secrétaire adjoint à la Marine (1913) ; c'est un poste où le brillant jeune homme peut unir son goût de la politique à sa passion pour les bateaux. Il exerce ses fonctions jusqu'en 1921 ; c'est dire qu'il a l'occasion de vivre, à un niveau élevé, des événements de grandeimportance : les multiples interventions militaires de son pays aux Antilles, la préparation et la participation à la Grande Guerre, les vains efforts de Wilson pour faire ratifier le traité de paix (→ traité de Versailles) et le pacte de la Société des Nations (SDN).
F. D. Roosevelt est un fidèle partisan de son président, le défenseur inébranlable d'une puissante marine non dépourvu d'idéesoriginales (il recommande avec vigueur en 1917 de lutter contre les sous-marins allemands par une attaque de leurs bases), mais sa jeunesse, ses airs de dandy ne lui confèrent qu'une audience limitée. Quoi qu'il en soit, la convention du parti en 1920 le désigne comme candidat à la vice-présidence ; les démocrates n'ont aucune chance de gagner les élections, mais F. D. Roosevelt se fait mieuxconnaître dans le pays.

L'arrivée des républicains au pouvoir le ramène à la vie privée. Au cours de l'été de 1921, il est frappé par la poliomyélite et lutte contre la maladie pendant plusieurs semaines. Il recouvre partiellement l'usage de ses jambes. Sa vie politique est gravement compromise ; il pourrait même y renoncer ; sa fortune, l'exemple de son père, les encouragements de sa mère l'incitentà mener la vie tranquille du gentilhomme campagnard.
Mais, sous l'influence d'Eleanor, il réagit différemment : son caractère devient plus ferme ; il prend le goût de l'effort ; ses lectures se font plus nombreuses ; la vie politique est un excellent dérivatif à son infirmité. À demi paralysé, il manifeste une indomptable énergie, un allant qui surprend son entourage et bientôt le pays, une gaietéet une santé morale à toute épreuve. Paradoxalement, il incarne l'optimisme.

Dès 1924, F. D. Roosevelt reparaît dans les assemblées du parti. En 1928, il brigue le poste de gouverneur de l'État de New York auquel il est (il sera réélu en 1930). C'est à ce poste que F. D. Roosevelt fait l'expérience des effets de la crise : comme le plus grand nombre de ses concitoyens, il a été surpris...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Conférence de yalta
  • La conférence de yalta
  • La conférence de yalta
  • Yalta
  • Yalta
  • conférence
  • conférences
  • Conference

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !