La connaissance de soi peut-elle être sincère?

Pages: 30 (7478 mots) Publié le: 22 décembre 2010
Sujet : La connaissance de soi peut-elle être sincère ?
Aperçu du corrigé : La connaissance de soi peut-elle être sincère ?

x

-------------------------------------------------
Haut du formulaire
Veuillez selectionner une image pour le sujet :
La connaissance de soi peut-elle être sincère ?

Extensions autorisées ".jpg, .png, .gif"
Taille 100 Pixel de large minimum et 1000 Pixel delarge maximum
Bas du formulaire

* connaissance : CONNAÎTRE / CONNAISSANCE: 1. Être familier de quelqu'un ou quelque chose. 2. Discerner, distinguer quelque chose : « Le premier et le moindre degré de connaissance, c'est d'apercevoir » (CONDILLAC) 3. Posséder une représentation de quelque chose, en part. une représentation exacte. 4. Connaissance: a) Acte par lequel un sujet s'efforce desaisir de saisir et de se représenter les objets qui se présentent à lui. b) Résultat de cet acte.
* peut : Est-il possible, est-il légitime.
* être : Du latin esse, « être ». 1) Verbe : exister, se trouver là. En logique, copule exprimant la relation qui unit le prédicat au sujet (exemple : l'homme est mortel). 2) Nom : ce qui est, l'étant. 3) Le fait d'être (par opposition à ce qui est,l'étant). 4) Ce qu'est une chose, son essence (exemple : l'être de l'homme). 5) Avec une majuscule (l'Être), l'être absolu, l'être parfait, Dieu.
* sincère : Authentique, franche.

Les mots clés de cet énonce sont "connaissance", "soi" et "sincère". La "connaissance" désigne à la fois l'acte de connaître, et l'objet connu. L'idée de connaissance est liée à celle de vérité : le contenu de touteconnaissance pourra en effet toujours être jugé vrai ou faux par rapport à son objet, et la volonté de connaître implique celle de distinguer le vrai du faux. Cependant, on ne demande pas ici si la connaissance de soi peut être vraie, mais si elle peut être sincère. Le Dictionnaire relève trois sens du mot "sincère" :
 1) «Qui exprime ses véritables pensées, ses véritables sentiments (sans lesdéguiser)». En ce sens on dit "être sincère avec soi-même".
 2) «Réellement pensé ou senti». En ce sens on parle d'une "amitié sincère" ou de "sincères condoléances".
 3) «Non altéré, non truqué». En ce sens on parle d' "élections sincères".
 On voit donc que l'idée de sincérité est plus large que celle de véracité. La véracité n'est qu'une partie de la sincérité : celle-ci exige en effet lavérité, non seulement dans les paroles, mais aussi dans l'attitude et les sentiments intérieurs. Nous pouvons énoncer une vérité sans être sincères, dès lors que nous n'adhérons pas à la vérité énoncé, c'est-à-dire que cette vérité n'est pas une vérité pour nous-mêmes.
 Enfin, il convient également de s'interroger sur ce qu'on entend par connaissance de "soi" : est-ce la connaissance de sa conscience ?de son inconscient ? de son caractère ? de sa nature ? de son corps même ?

■ Une idée communément reçue. Il faut se connaître : « Connais-toi toi même », tel était la maxime gravée sur le fronton du temple de Delphes, et Socrate fit une des conditions de l'attitude philosophique.
 ■ Le problème. Cependant, la question se pose de la possibilité même de véritablement se connaître soi-même. Eneffet, dans la connaissance de soi, c'est le même être qui est à la fois le sujet connaissant et l'objet de la connaissance, c'est-à-dire qu'il est dans ses jugements sur lui-même à la fois juge et partie. Dans ces conditions, on peut se demander deux choses : d'une part si une telle connaissance peut être sincère en ce sens qu'elle serait vraie c'est-à-dire objective ; et d'autre part si elle peutêtre sincère en ce sens qu'elle répondrait à une réelle volonté du sujet de connaître la vérité sur lui-même, à un authentique désir d'accepter et de manifester cette vérité.
 

* I) La connaissance de soi peut être sincère.
a) La connaissance de soi est le fondement de toute quête du vrai.
b) Se connaître soi-même, c'est pouvoir se représenter.
c) L'introspection peut être lucide...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La connaissance de soi peut-elle être sincère ?
  • La connaissance de soi peut-elle être sincère?
  • La connaissance de soi peut-elle être sincére?
  • Peut on toujours être sincère
  • L'expérience peut être source de connaissance
  • Plan dissertation: la conaissance de soi peut-elle etre sincere?
  • Faut il toujours être sincère ?
  • Faut-il être sincère ?

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !