la conscience est-elle souveraine chez l'homme ?

1515 mots 7 pages
ccvfjyutrsztriluyvvioyihkbnwtyruzbgvtrkljqbvyupot(otrvgjvgfr(rtvrrqz'hbvgu'-ub"i_-nhftrazerjhyerhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh- hhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh- hhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhgggggggggggggggggggggggggg- gggggggggggggggggggggggggggggggggggeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee- eeeeeeeeeeeeeeeesssssssssssssaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaqq- qqqqqqqqqqqqqqqqqyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyy- yyyyyfffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffffff- ffffffffffffffffffffmmmmmmmmmmmmmmfffmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmm- mmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmm- mmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmm- mmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmddddd- dddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddddxdfDu latin « cum scientia » (avec savoir). La conscience peut se caractériser par la présence du monde, des autres, à mon esprit, et aussi de mon esprit à lui-même. Cette double présence (de ce qui m’est extérieur et de ce que je suis moi) est tellement évidente que nous ne la remarquons même pas. Etre conscient se confond avec le fait de vivre (je vis, je suis conscient) et il nous paraît évident que le monde existe et que j’existe dans ce monde. Finalement il n’y a que les états intermédiaires qui nous font nous rendre compte de l’importance de la conscience (le sommeil, le coma) entre l’inconscience quasi-totale et la pleine conscience. Cela nous permet de nous rendre compte de l’importance essentielle de la conscience et son extrême fragilité (d’un moment à l’autre on peut perdre conscience : évanouissement).Du latin « cum scientia » (avec savoir). La conscience peut se caractériser par la présence du monde, des autres, à mon esprit, et aussi de mon esprit à lui-même. Cette double présence (de ce qui m’est extérieur et de ce que je suis moi) est tellement évidente que nous ne la remarquons même pas. Etre conscient se confond avec le fait de vivre (je vis, je suis

en relation

  • Etude de texte de freud : « le moi n'est pas maître dans sa propre dans sa propre maison »
    1464 mots | 6 pages
  • Suis-je responsable de ce dont je n'ai pas conscience?
    1531 mots | 7 pages
  • definition philo
    1855 mots | 8 pages
  • Philo
    8977 mots | 36 pages
  • Fiches de lecture marx-hobbes
    6921 mots | 28 pages
  • Peut-on reconnaitre pour maitre l'un de nos semblables?
    1136 mots | 5 pages
  • L' Inconscient
    925 mots | 4 pages
  • La vie humaine peut-elle ne pas être instituée ?
    2328 mots | 10 pages
  • Philosophie politique
    21774 mots | 88 pages
  • Qu'est-ce qu'un problème politique?
    9907 mots | 40 pages