La conscience

5136 mots 21 pages
LA CONSCIENCE ● Multiplicité des usages du mot : {draw:frame} I- La découverte de la conscience 1) La conscience, invention de la philosophie moderne ? ● La conscience psychologique est au cœur de la réflexion philosophique depuis Descartes. Pour les Grecs, l’expérience de l’homme est plus tournée vers le monde extérieur que sur l’introspection et la réflexion sur soi (pas de mot équivalent pour désigner la « conscience »). Ce qui importe alors, ce sont les œuvres effectives et les actions.  J-P Vernant : « L’existence est première par rapport à la conscience d’exister. » ● Malgré l’invitation au « connais-toi toi-même » (maxime inscrite au fronton du temple de Delphes, devise de Socrate), les philosophes grecs abordent la condition humaine, et plus précisément l’âme, sans analyser la conscience et les structures psychiques du sujet humain. Dans les « traités de l’âme », il s’agit essentiellement d’étudier les fonctions et les principes qui animent le corps vivant. ● Cette attitude générale s’est sensiblement infléchie lorsque les auteurs chrétiens, dans le sillage des Confessions de Saint-Augustin, ont accordé un rôle essentiel à l’introspection morale et à la connaissance de soi. Le but est plus de se rapprocher de Dieu en saisissant l’esprit humain, que de mieux se connaître soi-même.  Saint-Augustin : « Donc, dès que l’âme se connait, elle connait sa substance, et si elle est certaine de son existence, elle l’est aussi de sa substance. » 2) La conscience est le propre des êtres animés ● Conscience et animation. On peut rapprocher les concepts de conscience spontanée et d’animation. On peut alors supposer une forme de conscience, même primitive, chez tous les êtres animés : ils montrent une sorte de présence au monde, c'est-à-dire qu’on ne peut s’expliquer leurs comportements sans supposer en eux un esprit, l’âme, qui les commande. Puisqu’il s’agit en premier lieu d’interactions avec le monde, la capacité d’animation regroupe

en relation

  • La conscience
    5115 mots | 21 pages
  • Conscience
    4514 mots | 19 pages
  • Conscience
    1304 mots | 6 pages
  • Conscience
    2463 mots | 10 pages
  • Conscience de soi
    1982 mots | 8 pages
  • Conscience
    1730 mots | 7 pages
  • La conscience
    651 mots | 3 pages
  • Conscience
    1399 mots | 6 pages
  • Conscience
    1236 mots | 5 pages
  • La conscience
    3527 mots | 15 pages