la construction de l'enfant

Pages: 34 (8452 mots) Publié le: 8 janvier 2015
 FREUD



L'INCONSCIENT
Il se produit fréquemment chez les individus des actes psychiques qui présupposent d'autres actes hors de la conscience (allusion aux actes manqués, lapsus et plus tard à des symptômes). L'inconscient est le déterminant de tous les phénomènes conscients, on parle de " primat " del'inconscient. L'inconscient est atemporel (les contenus ne sont pas soumis au déroulement réel du temps), immortel (cela ne veut pas dire que l'inconscient d'un individu ne meurt pas mais qu'il ne conçoit pas sa propre mort) et toujours vrai ( a toujours raison, l'expression de l'inconscient est liée à la nature des phénomènes et est régie par les mêmes lois que cette nature, indépendamment des jugementset conventions d'ordre humain). Ces caractéristiques se comprennent dès l'instant que l'on imagine un espace psychique dénué de pôle de conscience et donc non connecté à la réalité (la réalité extérieure est remplacée par une réalité psychique).
L'inconscient est soumis au processus primaire ce qui désigne un mode de fonctionnement dans lequel l'énergie circule librement en passant d'unereprésentation à une autre par condensation et déplacement (comme dans le rêve). Le processus primaire s'oppose au processus secondaire qui se caractérise par l'existence d'une liaison psychique avec des représentations, lesquelles sont investies de manière plus stable.
LES PRINCIPES DE PLAISIR & DE RÉALITÉ
L'activité psychique est orientée vers la recherche du plaisir et l'évitement du déplaisir,lequel augmente la tension à l'intérieur de l'appareil psychique. Le principe de plaisir s'oppose au principe de réalité qui apparaît, au cours du développement, comme une modification adaptative du principe de plaisir. Chez les sujets sains, la recherche de la satisfaction tient compte du principe de réalité.
Ces deux principes (plaisir et réalité) sont à l’œuvre dès les premiers jours de la vie etceci a une conséquence majeure : l'importance de la réalité extérieure augmente l'importance des organes de sens et la conscience rattachée à ces organes commence à saisir les qualités sensorielles.
1. Développement de l'attention qui marque le monde extérieur afin de le stoker dans la mémoire.
2. Apparaît l'acte de jugement qui décide si une représentation déterminée est vraie ou fausse en lacomparant avec les traces mnésiques de la réalité.
3. L'action autorisée par le processus de pensée : la pensée forme une représentation et la décharge motrice permet de la réaliser.
4. La pensée acquiert une autre fonction, celle de supporter l'accroissement de la tension d'excitation pendant l'ajournement de la décharge.
Au fur et à mesure de la maturation de l'individu, le principe de réalitédomine le principe de plaisir. Cet échange des rôles se poursuit tout au long de l'enfance jusqu'à la puberté en ce qui concerne les pulsions du moi. Quant aux pulsions sexuelles, elles sont d'abord auto-érotiques (d'abord dans le principe du plaisir et donc hors du principe de réalité) puis, lorsqu' apparaît l'objet, le principe de réalité est suspendu, c'est la période de latence (marquée parune recrudescence des fantasmes, masturbation). La pulsion sexuelle va donc rester assez longtemps sous la domination du principe de plaisir. A la puberté les pulsions sexuelles reprennent leur transformation qui doit les conduire de l'auto-érotisme à l'amour objet. C'est précisément au cours de cette phase qu'apparaissent les systèmes névrotiques.
Au cours de cette substitution le principe deplaisir ne disparaît pas : on abandonne le plaisir immédiat mais peu sûr, pour gagner un plaisir plus tardif mais assuré. Simplement le principe de plaisir est sous la dépendance du principe de réalité. C'est dans cette optique qu'intervient l'éducation qui incite à surmonter le principe de plaisir et à lui substituer en partie le principe de réalité.
LA PULSION
1. L'Inconscient
2. La Pulsion...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Construction de l'identité de l'enfant
  • La construction
  • En construction
  • L'enfant
  • L'enfant
  • Construction !
  • Construction
  • Construction

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !