La Consumérisation

530 mots 3 pages
Après mes deux derniers salons internationaux (CeBit Istanbul et GITEX Dubai) je constate que les produits et lʼapproche des exposants dans les salons internationaux ne font que confirmer quelques tendances clés: La «consumérisation», la recherche de productivité, lʼimportance du ROI (Return On Investment) dans les choix de solutions ainsi que la volonté de faire des Services Informatiques des services à valeur ajoutée et non pas des centres de coûts comme cela fut longtemps le cas.
La «consumérisation»: expression récente qui indique l'influence de lʼinformatique personnelle sur les SI dʼentreprise. Cette influence à commencée à apparaitre avec la vulgarisation des TIC au moment ou les équipements personnels se sont retrouvés plus évolués que ceux que les utilisateurs retrouvaient dans leur environnement professionnel.
Pourquoi et comment cela se fait-il ?
En deux mots, la réduction du cycle de vie du matériel informatique et la démocratisation de leur usage en milieu personnel. En effet les deux sont liés, le cycle de vie trop court et la concurrence féroce, ne permettent souvent pas les phases de tests suffisantes. Cʼest pour cela que de nombreux produits sont adoptés par le particulier avant dʼêtre approuvés par le DSI dʼentreprise pour un usage pérenne. Lʼeffet pervers reste la pression des utilisateurs sur leurs DSI en milieu professionnel, ces derniers souhaitants profiter dans leur environnement professionnel des technologies quʼils utilisent déjà au quotidien.
Les DSI et le monde des «pros» de leur côtés se battent à essayer de composer avec les
«consuméristes» tout en préservant la rentabilité et la pérennité des solutions, ce nʼest pas une équation facile. En effet il faut rester évolutif et pérenne. Certaines entreprise on fait un chois dʼadopter la consumérisation en mettant les moyens nécessaires au support et à la sécurisation du matériel personnel par les services informatiques de lʼentreprise.
Les challenges des DSI de nos jours

en relation

  • LA CONSUMERISATION DU DROIT BANCAIRE
    586 mots | 3 pages
  • 516 1693 1 SP
    15179 mots | 61 pages
  • Tic : révolution
    1319 mots | 6 pages
  • Preponde
    1884 mots | 8 pages
  • Fonction rh
    823 mots | 4 pages
  • Citoyennete Numerique
    5301 mots | 22 pages
  • Livre blanc gfi - rse
    6623 mots | 27 pages
  • Le télétravail
    1680 mots | 7 pages
  • Juge et intangibilité du contrat
    2776 mots | 12 pages
  • BYOD Vision Securite Solutions V2
    24092 mots | 97 pages