▬ La correspondance de flaubert avec louise collet

Pages: 3 (658 mots) Publié le: 13 mars 2011
▬ La correspondance de Flaubert avec Louise Collet

Née à Aix-en-Provence, Louise Révoil épouse en 1835 le flûtiste Hippolyte Colet, professeur au Conservatoire de Paris.
Ambitieuse,politiquement libérale, elle ouvre un salon où se retrouvent les acteurs du monde littéraire, dont certains deviendront ses amants (Victor Cousin, Alfred De Musset, Alfred de Vigny)
Elle publie poèmes,nouvelles, romans, et quelques ouvrages autobiographiques où elle raconte, à sa façon, sa longue et orageuse liaison avec Flaubert.
Entrecoupée de plusieurs ruptures, celle-ci dure de 1846 à 1855, périodependant laquelle Flaubert lui écrit des centaines de lettres magnifiques, à la fois pour la conseiller dans son oeuvre (un poème est parfois décortiqué ligne à ligne), lui parler longuement de la sienneen gestation (surtout Madame Bovary), lui expliquer ses théories sur la littérature, et se défendre contre de continuelles récriminations.
Un peu oubliée, elle meurt en 1876.

Dans ses lettres,Flaubert parlait parfois de ses difficultés a écrire Madame Bovary. Comme ici, dans une lettre envoyée le samedi 24 avril 1852 :
(...) Si je n’ai pas répondu plus tôt à ta lettre dolente et découragée,c’est que j’ai été dans un grand accès de travail. Avant-hier, je me suis couché à 5 heures du matin et hier à 3 heures. Depuis lundi dernier j’ai laissé de côté toute autre chose, et j’aiexclusivement toute la semaine pioché ma Bovary, ennuyé de ne pas avancer. Je suis maintenant arrivé à mon bal que je commence lundi. J’espère que ça ira mieux. J’ai fait, depuis que tu ne m’as vu, 25 pages net(25 pages en six semaines). Elles ont été dures à rouler. Je les lirai demain à Bouilhet. Quant à moi, je les ai tellement travaillées, recopiées, changées, maniées, que pour le moment je n’y voisque du feu. Je crois pourtant qu’elles se tiennent debout.
Tu me parles de tes découragements : si tu pouvais voir les miens ! Je ne sais pas comment quelquefois les bras ne me tombent pas du...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Les correspondances
  • Correspondances
  • Correspondances
  • correspondance
  • Correspondances
  • Correspondances
  • Correspondances
  • Correspondance

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !