La cour de Cassation

778 mots 4 pages
A. LA COUR DE CASSATION La cour de cassation plus haute juridiction de l’ordre judiciaire française, la cour de cassation juge en dernier recours les affaires civiles, commerciales, et criminelles. Elle a pour rôle de vérifier la conformité des décisions des tribunaux et des cours aux règles de droit voici une présentation de cette institution.

I. Qu’est ce que la cour de cassation ?
La cour de cassation se situe au sommet de la plus haute juridiction de l’ordre française, cette institution, créée en 1804 a succédé au tribunal de cassation mise en place par l’assemblé en 1790.
Son siège qui se trouve dans l’enceinte du palais de justice de paris, au niveau du 5 quai de l’horloge.
II. Quelle est le rôle de la cour de cassation ?
La cour de cassation n’est pas un troisième degré de juridiction : donc n’as donc pour rôle comme la cour d’appel d’apprécier une troisième fois l’ensemble du litige.
Elle vérifie si les juges ont donné une qualification correcte aux faits et s’ils ont en déduit les bonnes conséquences juridiques, elle sert donc de régulateur aux autres juridictions et assure une certaine fixité de la jurisprudence.
La cour de cassation a pour rôle de vérifier la conformité d’un jugement aux règles de droit cette cour régulatrice s’assure que la loi soit interprétée et appliquée de la même façon. Elle veille ainsi à l’égalité de chaque citoyen devant la justice.
La cour de cassation exerce trois types de contrôle:
L'application de la loi
Elle contrôle le raisonnement juridique des juges du fond, elle peut estimer qu'il y a violation de la loi par fausse interprétation ou qu'il y a refus d'application de la loi.
La qualification des faits
C'est l'opération intélectuelle qui consiste à conférer aux circonstances de faits, la qualité juridique qui leurs conviennent.
La motivation des jugements ou arrêts
C'est la justification de la solution adoptée, c'est-à-dire que la cour de cassation va contrôler pourquoi en appliquant cette règle,

en relation

  • La cour de cassation
    1238 mots | 5 pages
  • Cour de cassation
    2001 mots | 9 pages
  • cour cassation
    514 mots | 3 pages
  • Cour de cassation
    278 mots | 2 pages
  • Cour de cassation
    8835 mots | 36 pages
  • Cour de cassation
    67916 mots | 272 pages
  • Cour de cassation
    1471 mots | 6 pages
  • Cour de cassation
    2051 mots | 9 pages
  • La cour de cassation
    4636 mots | 19 pages
  • la cour de cassation
    1700 mots | 7 pages