La crise éco

Pages: 9 (2014 mots) Publié le: 22 février 2010
« Lorsque les Etats- Unis s’enrhument, c’est le monde entier qui éternue ». Cet adage né au XX siècle traduit la réalité du moment. En effet la crise économique qui a commencé début octobre à Wall Street à New York s’étend aujourd’hui au monde entier. Ce n’est pas la première crise économique que connait le monde, d’autre l’ont précédée. On pense au lundi noir de 1987, mais surtout au jeudi noirde 1929 qui est, à ce jour, la plus grande crise économique mondiale.
La crise économique est caractérisée par un profond retournement de la situation économique d’un pays ou d’une zone définie. Si on décompose le cycle de production en trois parties : dans un premier temps on trouve une phase de croissance avec une hausse de la production, le second temps correspond à la phase de crise,caractérisée par un affaiblissement brutal du rythme d'accroissement de la production, enfin le troisième temps constitue la phase de dépression, marquée par une baisse de la production.
La crise économique est le moment précis où s'opère le retournement brutal de la conjoncture économique qui annonce la fin d'une période d'expansion.
Selon le pays dans lequel commence la crise cela a plus ou moinsd’impact sur le monde; en 1929, tout comme en 2008, la crise a débuté aux Etats-Unis, ce qui influencera mondialement différents secteurs, en particulier l’immobilier qui est directement relié au secteur notarial; alors, quelles en seront les conséquences pour le secteur notarial ?
Afin de déduire les conséquences sur la profession notariale (II) il faut tout d’abord étudier les causes de cettecrise financière (I)
I Les causes de la crise économique actuelle
Pour expliquer les causes de la crise économique actuelle, on étudiera d’abord les prémices de celle-ci (A) puis les raisons de son amplification (B)
A- Les prémices d’une crise mondiale
La crise a commencé avec les difficultés rencontrées par les ménages américains à faibles revenus qui n’arrivaient pas à rembourser le crédit deleur logement. Ce crédit appelé « subprime » est un crédit à risque accordé à un client qui ne présente pas toutes les garanties nécessaires et suffisantes pour bénéficier des taux d’intérêts préférentiels. Il s’agit d’un crédit hypothécaire où le logement du client est pris en garantie en cas de défaut de paiement.
La banque centrale a pratiqué des taux d’intérêt bas, et les crédits étaientrechargeables, c’est-à-dire que régulièrement on prenait en compte la hausse de la valeur du bien immobilier, et on autorisait l’emprunteur à se ré-endetter du montant de la progression de la valeur de son bien. De plus, ces crédits ont souvent été accordés avec des taux variables : les charges financières de remboursement étaient allégées au début, puis elles augmentaient après de 2 ou 3 ans.Cette théorie est fondée sur l’idée suivante, tant que les prix de l’immobilier augmentent, une défaillance de l’emprunteur doit être compensée par la vente du bien hypothéqué. Malheureusement la hausse des prix de l’immobilier n’est pas continuelle.
La Banque Centrale a progressivement relevé ses taux de 1 % en 2004 à plus de 5 % en 2006 pour tenir compte de l’évolution de l’inflation et de lacroissance américaine. Les charges financières des emprunts se sont considérablement alourdies, conséquence : un grand nombre de ménages n’a pu y faire face.
Les prix de l’immobilier ont fini par baisser dans l’ensemble des Etats-Unis. La valeur des habitations est devenue inférieure à la valeur des crédits qu’elles étaient supposées garantir. On remarque alors une affluence des défaillances desemprunteurs et de ce fait, la revente de leur maison hypothéquée a accéléré la baisse des prix de l’immobilier. Les pertes se sont donc accumulées du côté des prêteurs. Les premiers à se trouver en difficulté sont les établissements de crédit.
A l’été 2007 le taux de non remboursement sur les crédits « subprimes » dépassait 15 % contre 5 % auparavant. Certes, cela est important, mais pas de quoi...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Crise eco
  • eco crise
  • Crise éco
  • La crise eco
  • Crise éco
  • Crise eco argentine
  • Eco droit crise
  • Pi et crise eco

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !