La crise de la dette

284 mots 2 pages
Enfin, les puissances mondiales, Europe, Etats-Unis, cherchent des solutions pour réduire le déficit mondial. Dans le cas de l'Union Européenne, la Grèce devrait sortir de la zone euro, pour pouvoir rebondir et revenir en étant plus solide économiquement. Néanmoins on nous laisse penser qu'un départ de la Grèce de la zone euro ne serait pas une si bonne idée, sachant que ce départ poserait des problèmes aux autres pays de la zone euro, et serait sans aucune efficacité pour la Grèce. On peut également opter pour une vision très contradictoire de son point de vue en prônant la sortie de la Grèce, et au même temps en parlant d'un problème pour ce pays et les autres membres de la zone euro. La seconde solution proposée dans les documents est une hausse des prix dans les pays, autrement dit, une mise en place de l'inflation. Cependant le ministre de l'économie française, M.Baroin, trouve une contrainte majeure à cette solution, en parlant de la consommation massive des français. Cette solution n'est donc pas applicable à tous les pays. Si la Grèce sort de l'euro, il y aura automatiquement une dévalorisation de la monnaie grecque, et une inflation ne serait pas a bienvenue.

En conclusion, nous pouvons voir que tous les problèmes de la crise de la dette sont liés, et que cette crise est à appliquer au cas par cas, car ce qui conviendrait à un Etat, serait un frein pour un autre. Nous avons pu voir que pour un même prolème, différents points de vue et différentes propositions sont possibles. La crise de la dette est donc un problème mondial et très dur à

en relation

  • Crise de la dette
    43173 mots | 173 pages
  • Crise de la dette
    14273 mots | 58 pages
  • La crise de la dette
    1633 mots | 7 pages
  • Crise de la dette
    880 mots | 4 pages
  • crise de la dette
    1180 mots | 5 pages
  • Crise de la dette
    968 mots | 4 pages
  • La crise de la dette
    402 mots | 2 pages
  • La crise de la dette
    816 mots | 4 pages
  • Crise de la dette
    1287 mots | 6 pages
  • Crise de la dette
    814 mots | 4 pages