La crise de la représentation

Pages: 23 (5557 mots) Publié le: 24 mars 2011
La crise de la représentation

Du point de vue sémiotique, il a une distinction nette entre le mot et le signe. Les mots ne sont pas des choses. C’est une coupure qui est irrémédiable. Ce sont deux choses qui appartiennent à deux mondes différents.
• Chose = réel
• Mot = symbolique.

La caractéristique du réel est qu’il ne se répète pas. Alors que le mot se répète. Les médiastraitent avec quelque chose de totalement différent. L’évènement est à chaque fois unique. Or, pour rendre cette unicité, les médias vont prendre part à des discours qui sont eux répétitifs. Cette distinction renvoie à une sorte d’impossibilité à rendre la chose telle qu’elle est d’une part, mais d’autre part, elle renvoie aussi à toute la question qui relève de la répétition et du stéréotype dans lesmédias. Et s’il est impossible de dire la chose telle qu’elle est, on peut dire que les médias se détachent de la réalité. Cette opposition est à ne pas perdre de vue. Il y a des évènements, des causes et le discours qui sont répétitifs, qui donnent du sens qui peut être redondant. On va traiter un évènement comme on a traité un autre alors qu’ils n’ont rien avoir. La question est de savoircomment rendre un évènement unique au plus proche de la réalité ?

La question de la coupure sémiotique amène à cette autre question : par quel moyen va-t-on représenté le réel ? Lui donner du sens ? Faire le portrait de quelqu’un ? Parfois, sur les photos on ne se reconnait pas. La photo est moins subjective que le dessin ou la peinture. Elle peut reproduire une image non ressemblante. Laressemblance est culturelle. Les traits qui vont donner notre identité ont été choisit à un moment donné. La ressemblance ne va pas de soi sinon tout se ressemblerait. Faire le portrait de quelqu’un, ce n’est pas le copier, c’est produire ou accomplir la représentation qu’on a de lui. Le portrait ne reproduit pas la personne mais il en produit une représentation conforme à une représentation préexistante.Que ce soit un portrait photographique ou écrit, c’est produire la fiction d’un individu et le rendre ressemblant à lui-même. D’où cette idée que la ressemblance est un effet de la représentation et non l’inverse, elle est produite par les représentations. Cette fameuse coupure sémiotique, il faut en faire son deuil.

On est habité par des codes de la représentation que l’on maîtrise, que l’onconnait et qui nous permettent de donner du sens à ce qui n’en a pas, qui nous permettent de rendre ressemblante une image. La plupart du temps, c’est le respect de ces codes qui détermine la ressemblance. Le respect des codes rentre dans le sentiment de réalisme. Un réel qui apparaitrait comme évident n’existe pas. On doit se poser des questions pour s’en approcher le plus possible. Le réel ne parlepas tout seul.

Prologue

On parle de crise de la représentation quand la chose revient à la place du signe pour le déloger. Cet effondrement de l'ordre symbolique peut intervenir partout :
• Langage : cri à la place de l'articulation des mots du code
• Politique : manifestation de rue à la place des représentations parlementaires
• Art : collages, ready made
• Presse : lejournaliste tient un discours militant à la place de rapporter des faits, directs.
( Montre un écrasement de la carte sur le territoire.

La crise de la représentation peut donc s'interpréter comme un retour au réel, aux multiples manifestations. Dans les représentations de nos appareils médiatiques, de nouvelles confusions nous guettent, tant les représentations médiatiques et politiques semontrent enchevêtrées.

Sous certains aspects, cette crise serait un effet de la substitution technique en général : on a tendance à vivre comme crise la nouvelle technologie qui nous arrange à nos usages (choc provoqué par la photographie, le cinéma...).

Présence réelle >< Représentation
• Corrida
• Ecran de cinéma : tableau fermé, rien n'arrive plus au monde représenté
•...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Crise de la representation plitique
  • La crise de représentation politique
  • : Le droit de suffrage et la(crise de la) représentation.
  • La crise de la representation dans les democraties
  • Peut-on parler d’une crise de la représentation politique ?
  • La représentation
  • Représentation
  • La représentation de soi

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !