La crise de la zone euro

Pages: 33 (8014 mots) Publié le: 12 mars 2013
Introduction
De la Grèce à l’Italie, en passant par l’Irlande, le Portugal et l’Espagne, la zone euro est désormais en feu. Les États ne cessent d’emprunter à des taux de plus en plus élevés et les contrats d’assurances sur les dettes, qu’elles soient publiques ou privées, voient le montant de leurs primes s’envoler. L’euro aujourd’hui se meurt. Tout cela avait été prévu il y a de celaplusieurs mois, voire plusieurs années. Mais Cassandre ne saurait se réjouir de voir ses prévisions se réaliser. On comprend que la mort de l’euro, du fait de l’entêtement imbécile de nos dirigeants et de leur incapacité à prévoir une sortie ordonnée – ce qui serait pourtant encore possible aujourd’hui nous condamne très probablement à un saut dans l’inconnu.Europe est à un tournant de son histoire ; mais les débats présents montrent que ces évolutions institutionnelles ne sont pas acceptées de tous. La crise de la zone euro a provoqué une chute sansprécédent de l’activité et de l’emploi dans beaucoup de pays : Espagne, Portugal, Grèce, Irlande ; elle menace désormais l’Italie et la France. Elle implique les États, les banques, les entreprises et les ménages, les investisseurs institutionnels. Elle inquiète les États- Unis, la Chine. Comment en sommes-nous arrivés là ? Et quelles solutions durables peut-on envisager ?

Chapitre I : la crise de lazone euro
1-Définition

La zone euro est une zone monétaire qui regroupe les pays de l'Union européenne qui ont adopté l'euro comme monnaie unique. La zone a été créée en 1999 par onze pays suivant en principe des critères fixés à Maastricht d'un déficit public (que certains interprètent hors dépenses militaires) limité à 3 % du PIB et dette publique contenue à 60 % du PIB.
Actuellement, 15membres constituent la zone euro : Allemagne, Autriche, Belgique, Espagne, Finlande, France, Grèce, Italie, Irlande, Luxembourg, Pays-Bas et Portugal, rejoints par la Grèce en 2001, par la Slovénie en 2007 et par Chypre et Malte en 2008.
5 autres Etats membres participent au Mécanisme de taux de change (MCE II) qui détermine un cours pivot de leur avancée par rapport à l'euro dans des marges de15 % (2,25 % pour le Danemark) : Danemark, Estonie, Lituanie, Lettonie, Slovaquie.
Ce mécanisme a été institué afin d'établir un système de change approprié entre l'euro et les monnaies nationales des pays ne participant pas à la monnaie unique.
La monnaie unique a également un cours légal à Monaco, San Marin, au Vatican, en Andorre, au Monténégro et au Kosovo.
Le Danemark, la Suède et leRoyaume-Uni ont pour l'instant décidé de rester en dehors de la zone euro.
Les autres Etats entrés dans l'Union en 2004 (l'Estonie, la Hongrie la Lettonie, la Lituanie, la Pologne, la République tchèque et la Slovaquie) ainsi que la Roumanie et la Bulgarie, membres de l'UE depuis le 1er janvier 2007, doivent encore satisfaire à certains critères économiques pour adhérer à la zone euro.

2-Les enjeuxde l’union européenne :

Améliorer la gouvernance :

Les dirigeants de l'euro sont déjà d'accord sur des règles de surveillance collective plus strictes des pays dont le déficit budgétaire dépasse 3 % du PIB et dont la dette publique est supérieure à 60 %. Berlin et Paris souhaitent également une révision des traités pour graver cette discipline dans le marbre de la loi européenne.

Maiscette unité masque de sérieuses disparités. Pour Berlin, il s'agit de durcir encore la règle du jeu, avec des contrôles européens dès l'élaboration des budgets nationaux, puis au cours de leur exécution. À Paris, l'idée d'un droit de regard systématique de la Commission soulève de sérieuses réserves, au nom de la souveraineté.



Recapitaliser les banques :

Il s'agit de convaincre le...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La crise de la zone euro
  • La crise dans la zone euro
  • La crise de la dette dans la zone euro
  • La crise de la zone euro
  • Crise de la dette dans la zone euro
  • La crise de la zone euro
  • Crise de la zone euro
  • Le crise de la zone euro

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !