la crise de mai 1877 : réorganisation des pouvoirs

999 mots 4 pages
Introduction :

« Quand la France aura fait entendre sa voix souveraine, il faudra se soumettre ou se démettre » dit Gambetta après la dissolution de la Chambre le 25 juin 1877. La France en 1877 et dans les années suivantes est dans un premier temps en conflit avec l'Allemagne de par le territoire de l'Alsace-Lorraine, que la France a perdu lors du conflit de 1870 à 1871, qui entraîna la chute du second Empire. Dans un second temps, le 16 mai 1877 fut une crise d'importance politique majeur. En effet , elle désétablit définitivement la monarchie en France et institua à la place le régime républicain qui s'encra profondément dans l'esprit des français, étant donné qu'il est depuis rester le même jusqu'à aujourd'hui. C'est pourquoi l'on dit de cette crise, qu'elle à ancré le régime républicain en France. Ce sujet peut être d'actualité, puisse que la France subit de nos jours une crise, qui est à la fois économique, sociale, et surtout politique. La popularité de notre président étant négative, l'on peut se demander ce que cela entraînera ?
L'objet de notre sujet est donc de savoir comment s'est encré le régime républicain en France sous la troisième république, qui est un symbole d'instabilité politique. Pour le savoir nous nous demanderons comment se sont organisés les pouvoirs après la crise du 16 mai 1877 ?
Pour cela nous verrons dans un premier temps, le triomphe des républicains ( I ) et dans un second temps la constitution Grévy ( II ).

I- Le triomphe des républicains

Le triomphe des républicains implique deux choses, l'échec de Mac-Mahon qui entraîna sa démission, et par conséquent la victoire des républicains qui marquera le début de l'aire républicaine en France.

A) La démission de Mac-Mahon
La crise du 16 mai 1877, s'étend jusqu'au 30 décembre 1879 lorsque Mac-Mahon donna sa démission du poste de président. Cette crise est une crise institutionnel opposant le président de la république le maréchal Mac-Mahon qui est un

en relation

  • La France contemporaine
    439 mots | 2 pages
  • Plan détaillé du discours de léon gambetta du 9 octobre 1877
    769 mots | 4 pages
  • Commission d’intendance pour colbert de croissy
    5441 mots | 22 pages
  • Les conséquences institutionnelles de la crise de mai 1877
    988 mots | 4 pages
  • La crise du 16 mai 1877
    2207 mots | 9 pages
  • Origine et portée de la crise du 16 mai 1877
    1336 mots | 6 pages
  • Vincent auriol , journal du septennat , 1947-1954 , paris , colin , 1970 .
    1075 mots | 5 pages
  • La pensée constitutionnelle de degaulle
    1471 mots | 6 pages
  • Travail
    1227 mots | 5 pages
  • Le role du president
    645 mots | 3 pages