La crise des banlieues

626 mots 3 pages
A.-A. FOURNIER

15 novembre 2011

PRINCIPES ET MÉTHODES EN SCIENCES SOCIALES
Analyse de la démarche scientifique de Régis MEYRAN

Lauren Smets Maurine Bodart

Amicie De Brouchoven De Bergeyck Capucine Chandon

Le texte que nous étudions ici, « La ''crise des banlieues'': fantasmes et réalités » 1 traite des phénomènes survenus entre le 27 octobre et le 17 novembre 2005 dans les banlieues de Paris ; plus précisément dans les départements de Seine-Saint-Denis et du Val-d'Oise. L'élément déclencheur des émeutes aurait été la mort accidentelle par électrocution de deux jeunes poursuivis par la police. L'auteur, R. Meyran, s'intéresse à ces phénomènes en exposant d'abord les faits mais il veut dépasser le sens commun et les clichés que les médias et les politiques ont donné sur ces événements afin de donner une réponse scientifique et fondée sur les causes réelles de cette ''crise des banlieues''. Nous allons d'une part identifier les éléments qui relèvent du sens commun dans l'analyse de Meyran, et d'autre part identifier les éléments de son analyse scientifique. Les banlieues sont depuis longtemps vues, au sens commun de la population française comme des quartiers violents où règne l'insécurité et le danger. Cette vision est alimentée par les médias et les hommes politiques: Selon Meyran, les événements survenus en octobre-novembre 2005 ont été surinterprétés par les médias qui montraient des images choquantes de voitures brûlées en accentuant la violence des jeunes pour faire du sensationnel et ainsi plus d'audience ; ainsi que par les politiques qui en voulant répondre au sentiment d'insécurité du reste de la population ont déployé des moyens de répression surdimensionnés. Ils présentent les banlieues comme des « poudrières susceptibles d'exploser à tout moment », des « zones de non droit où la violence des jeunes en bandes fait régner l'insécurité ». A la suite d'enquêtes sur le terrain, il est important de constater que des émeutes ont bel et bien eu

en relation

  • Crise des banlieues
    412 mots | 2 pages
  • La crise des banlieues
    760 mots | 4 pages
  • Crise des banlieues
    433 mots | 2 pages
  • Crise des banlieues, crise de société !
    1581 mots | 7 pages
  • Habiter en banlieue en france de 1880 à 1990
    1010 mots | 5 pages
  • Hervé vieillard-baron ; les banlieues, des singularités françaises aux réalités mondiales
    5622 mots | 23 pages
  • Synth Se Max
    707 mots | 3 pages
  • Banlieue et périphérie urbaine en france
    4187 mots | 17 pages
  • synth se max
    707 mots | 3 pages
  • Synth Se Max
    707 mots | 3 pages