La crise financière

Pages: 21 (5030 mots) Publié le: 6 janvier 2011
La "crise", financière, puis économique, qui s'est emparée du monde depuis 2007, a relancé beaucoup d'interrogations sur le rôle et les responsabilités des Banques centrales. Celles-ci, en tant qu'autorités de tutelle, n'ont pas su préserver la stabilité financière, et éviter la crise historique. Voire, leur action, en visant dans la phase antérieure une reprise conjoncturelle fondée surl'endettement l'aurait favorisée. La BCE est régulièrement critiquée par ailleurs pour sa focalisation exclusive sur une cible d'inflation, son ignorance des variables "réelles", et sa fidélité à son mandat... Bien avant la période actuelle, l'action des Banques centrales avait été mise en cause dans la montée de l'inflation des années 1970, la crise de 1929, ou les cycles du XIX° siècle...Institutions "centrales", la question de leur "influence" sur l'économie, d'hier à aujourd'hui, mérite certainement d'être posée...

La définition de leurs rôles principaux doit tout d'abord être rappelée.

Les Banques centrales sont des institutions chargées par leurs Etats respectifs d'appliquer, et parfois de décider de la politique monétaire nationale. Elles ont le monopole de l'émission de lamonnaie "légale", ou "centrale", qui leur permet de financer les banques "de second rang", qui accordent à partir de cette "base monétaire" des crédits aux agents économiques. Elles ont ainsi pour mission d'alimenter l'économie en monnaie, plus ou moins abondamment selon les objectifs finaux visés au plan macroéconomique. Elles jouent un rôle directeur dans la fixation des taux d'intérêt, dont lavaleur détermine pour une grande part l'intensité de l'activité. En système de changes fixes, elles ont également pour mission en général de défendre le taux de change national. Enfin, "banques des banques", elles sont aussi gardiennes, selon des conditions institutionnelles variables suivant les pays, du bon fonctionnement, et de la survie... du système bancaire et financier.

D'hier àaujourd'hui, eu égard aux rôles majeurs qui leur sont confiés, on peut penser que les Banques centrales ont toujours eu une influence "décisive" sur l'activité économique. Pour le meilleur et pour le pire. Leur action semble finalement enfermée dans un dilemme. Soit elles défendent la stabilité de la monnaie, des prix, et par extension, des banques, des marchés et de la conjoncture, en restreignant lecrédit au détriment de l'expansion à court terme, soit elles font le choix inverse. Très schématiquement, soient elles privilégient la monnaie sur la croissance, avec l'idée néanmoins que celle-là peut être une condition de celle-ci, soit leur objectif final est au contraire la croissance et l'emploi, avec une certaine mansuétude à l'égard de la hausse des prix des biens et des actifs. Elles n'ontcessé de passer au cours de leur histoire d'une logique à l'autre. Une histoire cyclique où les actions d'une époque ne prennent sens qu'en rapport aux actions inverses menées à l'époque précédente...

Le plan que nous adopterons ici s'efforce de mettre en évidence trois "âges" dans la politique des BC, avec des conséquences économiques différentes. La première période, allant du XIX° siècle à laseconde guerre mondiale, est celle de l'étalon-or. Leur action est alors généralement restrictive, et au coeur du cycle économique, avec des amendements toutefois à partir de l'entre-deux guerres (I). La deuxième période pertinente est celle des Trente Glorieuses, où l'affranchissement à l'égard des contraintes de l'étalon-or ("les menottes dorées" dont parlait Keynes), permettra la mise enoeuvre de politiques beaucoup plus expansives. Jusqu'aux dérèglements inflationnistes des années 1970 (II). Une troisième période s'ouvre avec les années 1980, dominée par les thèses monétaristes qui vont inspirer des politiques à nouveau restrictives. Avec un certain relâchement historique néanmoins à compter des années 1990, jusqu'à la crise actuelle, laquelle va amener des redéfinitions majeures...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Crise financiere
  • Crise financiere
  • La crise financière
  • Crise financière
  • La crise financiere
  • La crise financiere
  • La crise financière
  • La crise financière

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !