La crise financière

489 mots 2 pages
Après trente années d’une croissance soutenue, les quatre « dragons » (Hong Kong, Singapour, Corée du Sud, Taiwan) et les « tigres » (Thaïlande, Malaisie, Indonésie et Philippines) avaient quasiment atteint les performances économiques occidentales. S’appuyant sur une épargne forte, des taux d’investissement élevés, des exportations abondantes, ces « nouveaux pays industrialisés » (NPI) consacraient, par leur réussite économique, l’efficacité des « valeurs asiatiques », alternative originale à la démocratie de marché occidentale. Dès lors que la Chine communiste entrait dans la danse de l’ouverture du capitalisme, enregistrant à sont tour des taux de croissance égaux, voire supérieurs à ses voisins, l’Asie était en passe de devenir un acteur essentiel de l’économie mondiale, annonçant, au siècle nouveau, l’avènement d’un « siècle pacifique.
Le krach asiatique qui éclate le 2 juillet 1997 à Bangkok, met à mal ce miracle asiatique. Elle menace rapidement l’économie mondiale tout entière, à travers un jeu de domino que rien ne semble devoir arrêter : après l’Asie du Sud-est, la Russie et le Brésil, la Chine et le Japon résisteront ils longtemps ? Une fois de plus, quand une crise éclate, on cherche des responsables. Les Asiatiques sont ils les propres responsables des plaies qui les frappent ou sont ils les victimes innocentes du jeu meurtrier de la spéculation internationale ? La communauté financière internationale est elle responsable et doit elle à l’occasion de cette crise réformer son organisation plus que cinquantenaire ?
La première difficulté à résoudre est celle du contexte et des causes de la crise. Les dysfonctionnements graves qui frappaient les économies sud-est asiatiques, temporairement masqués par la forte croissance des années 80 et 90 sont ils seuls responsables ? Comment la crise s’est elle étendue à partir de l’épicentre thaïlandais ?
Il faut ensuite en examiner le développement et les différentes phases successives. La crise touche t elle

en relation

  • La crise financiere
    10927 mots | 44 pages
  • Crise financiere
    1957 mots | 8 pages
  • Crise financière
    20689 mots | 83 pages
  • Crise financiere
    806 mots | 4 pages
  • La crise financière
    5252 mots | 22 pages
  • Crise financière
    583 mots | 3 pages
  • Crise financiere
    848 mots | 4 pages
  • La crise financière
    11444 mots | 46 pages
  • Crise financiere
    6868 mots | 28 pages
  • Crise financière
    341 mots | 2 pages