La crise subprime

Pages: 6 (1325 mots) Publié le: 20 novembre 2014
Une situation macroéconomique instable
« La crise financière est à due proportion de la situation de fragilité qu’avait développée l’économie mondiale. Une fragilité masquée par ses succès : la libéralisation globale des marchés financiers, l’intégration des économies, l’action victorieuse des banquiers centraux dans leur lutte contre l’inflation. Cette situation a tout du "paradoxe de latranquillité". (...)
Pour la crise financière qui débute en 2007, le "paradoxe de la tranquillité" se double d’un "paradoxe de la crédibilité" : la lutte contre l’inflation, ayant donné des résultats très favorables, a renforcé la crédibilité des banques centrales. Une liquidité abondante entraîne des rendements obligataires faibles et une diminution généralisée des primes de risque, les marchésintégrant l’efficacité des politiques anti-inflationnistes des banques centrales. Il s’ensuit de leur part une recherche accrue de rentabilité, à l’abri d’une crédibilité accrue dans les instances de régulation et les méthodes comptables, tandis que les innovations financières ne cessent de se développer.
Les déséquilibres qui ont conduit à la crise des subprimes ne se sont pas enchaînés de façonlinéaire et unidirectionnelle. C’est même tout le contraire : on a assisté à la conjonction de nombreux événements qui se sont renforcés les uns les autres, ce qui complique évidemment l’analyse. A posteriori, on peut néanmoins faire apparaître un ensemble de six faits stylisés principaux. (...)
Une ample liquidité mondiale
Le point de départ nous semble être l’excès de liquidité au niveau mondial(paradoxalement, la crise actuelle se caractérise aussi par un assèchement de la liquidité sur lequel nous reviendrons). (...)
Les facteurs d’augmentation de la liquidité sont aussi bien exogènes qu’endogènes. Parmi les facteurs exogènes on peut citer, au moins pour la période récente, la progression très rapide des réserves de change des banques centrales des pays émergents (la Chine enparticulier) et des pays exportateurs de matières premières ; or cette augmentation des réserves n’est que partiellement stérilisée. L’augmentation des réserves est due à d’importants excédents commerciaux et à un fort taux d’épargne dans ces pays qui connaissent des taux de croissance élevés depuis plusieurs années (ce rattrapage a par ailleurs contribué à limiter le ralentissement de la croissance dansles pays de l’OCDE depuis 2000).
Parmi les facteurs endogènes, on trouve naturellement l’expansion du crédit (dont les causes sont à rechercher dans la croissance, la baisse des taux d’intérêts réels, les innovations financières...) qui a nourri également la liquidité mondiale.
Quelles qu’en soient les raisons, cette liquidité abondante aurait pu susciter des risques inflationnistes, mais ilsapparaissent sous contrôle en raison de la crédibilité acquise par les banques centrales.
Une baisse globale de l’inflation et de sa volatilité
Cette forte liquidité mondiale ne se traduit pas en inflation sur les biens et services, au contraire même. [...] L’inflation mondiale n’a cessé de baisser, passant d’un niveau moyen de 12 % à moins de 5 % depuis près de dix ans. En même temps, savolatilité s’est effondrée. (...)
Cette stabilité de l’inflation se double d’une moindre fluctuation du PIB et de ses composantes, phénomène qualifié de "grande modération" (great moderation). Cela s’accompagne également d’une amélioration des situations macroéconomiques et d’une modernisation des structures financières des pays émergents. Tout est donc réuni pour favoriser la confiance.
Une baissegénéralisée des primes de risque
Il en résulte une diminution de l’aversion au risque. En revanche, depuis août 2007, l’aversion au risque est bien sûr remontée brusquement pour atteindre un niveau supérieur à celui atteint en septembre 2001 ou lors du scandale Enron. (...)
Une baisse des taux d’intérêt à long terme
La baisse de l’inflation et de sa volatilité, combinée à la baisse des primes de...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La crise des subprimes
  • La crise des subprimes
  • La crise des subprimes
  • Crise subprime
  • la crise des subprimes
  • Crise subprime
  • La crise des subprimes
  • La crise des subprimes

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !