La crise

950 mots 4 pages
Montrer comment la crise des SUBPRIMES s’est transformée en crise bancaire, monétaire et financière internationale? Quelle en ont été les conséquences sur l’économie réelle ? Et quels moyens ont utilisés les Etats pour éviter une dépression économique comme en 1929 ?

Introduction :
Les SUBRPIMES sont des crédits hypothécaires à taux variables accordés à des ménages peu solvables. Les facteurs qui ont déclenchés la crise à partir du printemps 2007, le premier facteur a été le renversement du marché immobilier américain avec une baisse des prix de l’immobilier qui a subi une très forte spéculation à la hausse.
Le deuxième facteur c’est la forte hausse des taux d’intérêts qui sont passés au niveau de la FED de 1% à 5, 5% en juin 2007 donc les ménages qui avaient fait ses crédits se sont retrouvés surendettés et dans l’incapacité de vendre leur logement. De ce fait, les banques spécialisées sont tombées en faillite et la crise s’est propagé à l’ensemble des banques américaines.

Montrer la propagation de la crise et les moyens qu’on a utilisés pour limiter les risques économiques ?

I. La propagation de la crise des SUBPRIMES

La crise s’est propagée à l’ensemble du système bancaire international par le mécanisme de la titrisation c’est-à-dire une nouvelle technique financière utilisée depuis les années 1990. Les banques vont émettre sur le marché des titres généralement des obligations qui vont représenter un portefeuille de crédit. Ces titres sont vendus aux autres banques internationales comme des placements sur et surtout avec une forte rentabilité. Les banques européennes par exemple vont investir beaucoup dans ces nouveaux produits financiers. Les pertes vont se propager dans l’ensemble du système bancaire et on risquait une crise systémique c’est-à-dire un risque de faillite générale du système bancaire.
On va passer rapidement de la crise bancaire à la crise monétaire et financière. Dès le mois d’aout 2007 le marché monétaire connait une crise

en relation

  • Crise
    19193 mots | 77 pages
  • Crise
    1667 mots | 7 pages
  • La crise
    614 mots | 3 pages
  • Crise
    7812 mots | 32 pages
  • La crise
    7457 mots | 30 pages
  • La crise
    5445 mots | 22 pages
  • La crise
    1066 mots | 5 pages
  • La crise
    1838 mots | 8 pages
  • La crise
    729 mots | 3 pages
  • La crise
    1269 mots | 6 pages