la critique de l’école des femmes

10044 mots 41 pages
LA CRITIQUE
DE L'ÉCOLE DES FEMMES
Comédie

LES PERSONNAGES
URANIE.
ÉLISE.
CLIMÈNE.
GALOPIN, laquais.
LE MARQUIS.
DORANTE ou LE CHEVALIER.
LYSIDAS, poète.

SCÈNE PREMIÈRE
URANIE, ÉLISE.
URANIE.— Quoi, Cousine, personne ne t'est venu rendre visite?
ÉLISE.— Personne du monde.
URANIE.— Vraiment voilà qui m'étonne, que nous ayons été seules, l'une et l'autre, tout aujourd'hui. ÉLISE.— Cela m'étonne aussi; car ce n'est guère notre coutume, et votre maison, Dieu merci, est le refuge ordinaire de tous les fainéants de la cour.
URANIE.— L'après-dînéei, à dire vrai, m'a semblé fort longue.
ÉLISE.— Et moi je l'ai trouvée fort courte.
URANIE.— C'est que les beaux esprits, cousine, aiment la solitude.
ÉLISE.— Ah! très humble servante au bel esprit, vous savez que ce n'est pas là que je vise.
URANIE.— Pour moi j'aime la compagnie, je l'avoue.
ÉLISE.— Je l'aime aussi; mais je l'aime choisie, et la quantité des sottes visites qu'il vous faut essuyer parmi les autres, est cause bien souvent que je prends plaisir d'être seule.
URANIE.— La délicatesse est trop grande, de ne pouvoir souffrir que des gens triés.
ÉLISE.— Et la complaisance est trop générale, de souffrir indifféremment toutes sortes de personnes. URANIE.— Je goûte ceux qui sont raisonnables, et me divertis des extravagants. i L'après-dînée: l'après-midi. Le dîner correspond, au XVIIe siècle, à notre déjeuner.

1

ÉLISE.— Ma foi, les extravagants ne vont guère loin sans vous ennuyer, et la plupart de ces gens-là ne sont plus plaisants dès la seconde visite. Mais à propos d'extravagants, ne voulezvous pas me défaire de votre marquis incommode? Pensez-vous me le laisser toujours sur les bras, et que je puisse durer à ses turlupinadesii perpétuelles?
URANIE.— Ce langage est à la mode, et l'on le tourne en plaisanterie à la cour.
ÉLISE.— Tant pis pour ceux qui le font, et qui se tuent tout le jour à parler ce jargon obscur. La belle chose de faire entrer aux conversations du Louvre

en relation

  • La critique de l'ecole des femmes
    793 mots | 4 pages
  • Commentaire "La Critique de l'école des femmes"
    1188 mots | 5 pages
  • Moliere critique de l'ecole des femmes
    277 mots | 2 pages
  • Fiche de lecture la critique de l'école des femmes
    876 mots | 4 pages
  • Commentaire et critiques l'école des femmes de molière
    2181 mots | 9 pages
  • L'extrait de la critique de l'école des femmes, de molière.
    1066 mots | 5 pages
  • Commentaire de '' la critique de l'école des femmes'' , scène 5
    1290 mots | 6 pages
  • Molière la critique de l’école des femmes- Scène V
    319 mots | 2 pages
  • Querelle de l'(école des femmes
    4662 mots | 19 pages
  • Alej
    1672 mots | 7 pages