La curée

Pages: 2 (268 mots) Publié le: 14 février 2012
Introduction: "La Curée" appartient au vaste de cycle des Rougon-Macquart, entreprise romanesque naturaliste qui s'appuie sur l’expérimentation et qui permetà Zola de livrer les vérités sur l'Homme. Le roman devient alors le miroir de la société du XIXème siècle. Dans une préface écrite en 1871, Zola explique "LaCurée est la note de l'or et de la chair " dans son projet des Rougon-Macqart.
Le passage proposé se situe au centre de l'oeuvre qui en constitue doncl’acmé, est une pause descriptive dans la narration.
L’intérêt de cette étude consistera à montrer comment les procédés de Zola contribuent-ils à donner une visiondécadente de la société au XIVème siècle.
On appréciera donc comment Zola derrière une apparente objectivité par cette pause descriptive se livre à unepuissante dénonciation de la société du second Empire.
Dans une première partie intitulée "Le ventre de Paris" on montrera ce qui fait de ce texte une peinture deParis; puis dans une seconde partie intitulée "La bête humaine", on verra en quoi cette description révèle-t-elle un caractère symbolique. La troisièmepartie intitulée "J'accuse" s'attachera à discerner la forte présence du narrateur dans ce tableau qu'il peint.

I] Le ventre de Paris
A) Un tableau parisien(Pause dans la narration)
B Des scènes de la vie parisienne (ensemble de repères temporels)
C) La beauté et les misères de Paris

II] La bête humaine
A)Le titre
B) De techniques d'écriture visant la personnification

III] J'accuse
A] Un narrateur adoptant une distance critique
B) Le lexique accusateur
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La curée
  • La curée
  • La curee
  • La curée
  • La curée
  • La curée
  • La curée
  • la curee

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !