La délinquance des mineurs

9434 mots 38 pages
LA DELINQUANCE DES MINEURS : DE CATHERINE BLATIER :

On s’intéresse au registre clinique et social-clinique. Nous développerons 3 axes qui sont la description psychologique du délinquant, les conditions d’émergence de la délinquance et les traitements psychologiques destinés aux mineurs délinquants. 1) La description psychologique du délinquant :
Le passage à l’acte délinquant pose souvent la question de l’existence d’une pathologie de la personnalité. La criminologie peut être définie comme une science abordée par plusieurs champs ou disciplines, qui s’attache à l’analyse du phénomène social provoqué par les actes criminels, sous la double dimension individuelle et sociale. Il y a deux branches principales : la criminologie générale et la criminologie clinique. A) Explications biologiques :
Les facteurs biologiques et environnementaux interviennent dans la délinquance. Des chercheurs se demandèrent si la délinquance relevait de facteurs héréditaires. C’est au 20ème siècle qu’on s’intéressa particulièrement à la recherche du chromosome du crime. Il faut souligner que tous les individus aux caryotypes XYY ou XXY ne sont pas délinquants, ou même particulièrement agressifs ; par contre, il semblerait qu’ils aient des prédispositions à des troubles de l’identité culturelle.
Des anomalies neurologiques ont été repérées chez les agresseurs sexuels. Une revue de la littérature suggère que les facteurs environnementaux et héréditaires interviennent dans la production du comportement antisocial, mais que l’influence biologique reste limitée. D’autres chercheurs se sont intéressés à l’étude combinée de la physiologie et de la psychologie des délinquants. Les facteurs biologiques ont un effet sur le développement cognitif et sur les difficultés d’apprentissage, mais ne sont pas en relation directe avec la délinquance.
L’inégalité du taux de délinquance des filles et celui des garçons n’a pas reçu d’explication complète. L’inégalité est, au moins en partie,

en relation

  • La délinquance des mineurs
    1727 mots | 7 pages
  • La délinquance des mineurs
    2337 mots | 10 pages
  • Délinquance des mineurs
    267 mots | 2 pages
  • Delinquance des mineurs
    7841 mots | 32 pages
  • La délinquance des mineurs
    427 mots | 2 pages
  • La délinquance des mineurs
    1207 mots | 5 pages
  • Incivilite et delinquance : la delinquance des mineurs
    3107 mots | 13 pages
  • delinquance des mineurs
    280 mots | 2 pages
  • Statistiques délinquance des mineurs
    3473 mots | 14 pages
  • L’evolution de la delinquance des mineurs
    1365 mots | 6 pages