la démocratie est-elle une valeur universellement exportable

Pages: 6 (1388 mots) Publié le: 17 juillet 2014
La démocratie est elle une valeur universellement exportable ?

La question par elle-même pose problème, pourquoi ? Parce que le mot « exportable » est gênant. Car on peut y trouver un parfum, un arrière goût de colonialisme et ensuite le modèle qui est le nôtre, est-il à ce point exemplaire pour être exporté ?
Est-elle une valeur ? La question est beaucoup plus complexe qu’il n’yparait. En effet n’a-t-on pas confondu le contenu et le contenant, ce qu’elle est et ce qu’on en a fait par rapport aux valeurs fondamentales de 1789 dans lesquelles nous devrions nous retrouver. Ensuite, il faut voir de quelles façons ont été mises en œuvre ces valeurs pour assurer le bonheur des peuples et puisque nous parlons de bonheur, beaucoup de livres paraissent actuellement sur la notionde bonheur, expliquant comment vivre heureux, mais aucun ne fait référence à la démocratie.
Il est également répondu qu’elle pourrait être une valeur, si le peuple avait réellement la parole, or force est de constater que dans beaucoup de pays, c’est loin d’être le cas.
Elle n’est pas non plus non dégradable, certaines d’entre-elles ont depuis longtemps perdu de leur pureté.
Dans degrandes démocraties occidentales, comme les Etats Unis et la Grande Bretagne par exemple, le pluralisme n’existe pas vraiment, puisque le peuple n’a le choix qu’entre deux options. Alors Prendre le bipartisme comme modèle ne serait pas un choix très judicieux. Peut-être faudrait-il tester d’autres modes électoraux? Concernant les Etats-Unis, gardons présent à l’esprit que ce sont les américainsqui, en sous main le 11 septembre 1973 au Chili ont installé Pinochet au pouvoir.après avoir acculé Allende au suicide. Ce jour là, ce n’est pas vraiment la démocratie qui a été exportée.
Chez nous, où le droit de vote n’est pas obligatoire, on constate au fil des scrutins un taux d’absentéisme croissant. On peut le déplorer, mais c’est ainsi. Une des raisons à cela, ne se trouve t’elle pasdans le fait que les politiques ne respectent pas le vote des électeurs. Ils sollicitent leur avis pour n’en tenir que rarement compte, alors, pourquoi se déplacer!
Ensuite, sommes-nous libres de nos opinions ? Ne sommes-nous pas influencés, par les médias? Et sommes-nous plus heureux que les habitants de pays totalitaires ?
Notons que chez nos amis Belges le vote est obligatoire sous peined’amande alors que c’est une Royauté.
Nous exprimons notre choix par les urnes, mais il faut savoir qu’il existe ailleurs d’autres modes d’expressions, la démocratie par la parole, comme dans le conseil des sages chez certaines peuplades africaines.
La démocratie comme la déclaration des droits de l’homme est universelle et à ce titre son exportation à l’échelle globale doit-être considéréecomme un devoir moral, et doit-être réglé. Pour autant, doit-on l’exporter comme on exporterait un produit ? Si tant est que l’on considère qu’elle est un produit et avant de l’exporter, ne faut-il pas la repenser, pour faire en sorte qu’elle reflète réellement et de manière incontestable la volonté des peuples.
Techniquement exporter la démocratie est possible et on peut y arriver presquepartout sous certaines conditions.
La première, passe nécessairement par la séparation des pouvoirs.
Si cette séparation n’est pas appliquée, le risque est grand de voir se développer à plus moins long terme, des porosités, des copinages et in fine des collusions.
Si on assiste à des dérives et à des excès, c’est justement parce que les acteurs à la longue sont devenus des notables, desprofessionnels de la politique qui finissent par trop bien se connaitre et qui n’hésitent plus à pratiquer le clientélisme dans le but inavoué de pérenniser leur situation.
Deuxième condition : l’autocontrôle des pouvoirs.

Et enfin troisième condition : L’encouragement et le développement de l’esprit critique.

Chaque acteur doit être capable de comprendre et de remettre en question...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • VALEUR ET LIMITES DE LA DEMOCRATIE
  • Le substrat de la démocratie est-il constitué de valeurs ou de structures ?
  • Democratie et valeurs de tolerance : cas du burkina faso
  • Valeur
  • valeurs
  • Valeur
  • valeur
  • Les valeurs

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !