La démocratie n'est elle pas le pire des pouvoirs politique

Pages: 17 (4076 mots) Publié le: 17 mars 2013
Sujet : La démocratie n’est-il pas le pire des régimes politiques ?

La notion de régime politique vient du latin regimen qui signifie l’action de diriger, de conduire. C’est à la fois le mode d’organisation d’un état mais aussi la manière de gouverner et d’administrer cet Etat. Ce dernier est un ensemble d’institutions qui organisent la vie en société. Mais il n’y a pas une unique façon degouverner. Depuis l’Antiquité, on cherche à différencier les diverses façons de gouverner. Platon et Aristote vont être les premiers à étudier cette question et Aristote va en donner une première analyse. Pour lui, il existe 3 types de gouvernements : la royauté, l’aristocratie et la démocratie. Il y voit également trois façons de les corrompre ; par les régimes tyranniques, oligarchiques etdémagogiques. A partir du XVIIIe siècle, le paradigme va se modifier. Alors qu’avant on s’intéressait à l’origine du souverain, désormais l’analyse va être fondé sur la manière dont le pouvoir est exercé.
Nous allons étudier le régime de la démocratie. Qu’est-ce qu’une démocratie ? Qui en est le souverain et qu’elle est la manière d’exercer le pouvoir ? Abraham Lincoln a dit : « La démocratie, c’est legouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple. » Si telle en est la définition, ce régime politique semble être un modèle parfait au bon fonctionnement d’une cité et à l’épanouissement de ses citoyens. Mais cette définition n’est-elle pas plutôt une utopie, une représentation d'une réalité idéale et sans défaut mais qui n’existe pas.
Parmi tous les régimes politiques, la démocratieapparait comment étant la meilleure façon de gouverner. Elle est régit par des principes fondamentaux qui en font un modèle politique juste.
Tout d’abord, il n’y a pas de distinction entre les individus, ils sont tous égaux. La richesse des citoyens, ses compétences ne sont pas prises en compte. Il n’existe pas non plus de quelconque distinction à la naissance. Que l’on naisse de parents dehiérarchie sociale importe ou pas n’est ni un avantage, ni un handicap. Lorsque nous naissons nous avons tous la même importance aux yeux de la société à laquelle nous appartenons. Il y a donc un principe très fort d’égalité dans une démocratie. L’idée de caste ou d’ordre est bannie dans ce type de régime. C’est un des critères fondamental. De plus dans ce régime, ce sont les citoyens qui ont lepouvoir, ils sont les souverains de leur Etat. Le principe de souveraineté est très important car c’est la base de ce régime. Ce sont les hommes qui décident des lois auxquelles ils devront obéir, ils sont maitre d’eux-mêmes. Ce sont eux qui s’imposent des contraintes comme des lois qui jugent nécessaires. Mais ils n’y a pas que les lois, il faut également répondre à des devoirs qui eux aussi sontimposés par les hommes eux-mêmes. En revanche, il parait évident que tous les hommes ne peuvent pas gouverner tous en même temps. Ce qui fait de la démocratie un régime « idéal » c’est qu’elle a réussi à trouver une solution à ce problème. Alors que dans des régimes tels que la royauté ou l’aristocratie, les gens aux pouvoirs sont imposés, en démocratie, on va choisir par qui on veut être représenté.On va désigner un représentant en fonction de ses idées, en fonction des valeurs qu’il défend, des valeurs communes aux nôtres. Il semble évident que tout le monde ne partage pas les mêmes idées et que par conséquent tout le monde ne souhaite pas être représentait pas la même personne. Ce qui fait la force de la démocratie c’est justement cette possibilité d’avoir son opinion sur les choses et depouvoir choisir sa façon de penser, c’est en ca que le peuple est souverain, on ne lui dicte pas ou on ne lui oblige pas à avoir une façon de faire les choses. Il y a donc un pluralisme des partis politiques. Le choix va se faire de façon « démocratique », c’est-à-dire que l’on va tous voter pour la personne que l’on désire et c’est ensuite la règle de la majorité qui déterminera l’élu. Il y...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L’histoire de la démocratie repose t elle sur la séparation des pouvoirs politique et économique ?
  • L’histoire de la démocratie repose – t – elle sur la séparation du pouvoir politique et du pouvoir économique ?
  • L’histoire de la démocratie repose-t-elle sur la séparation du pouvoir politique et du pouvoir économique ?
  • Démocratie et pouvoir
  • Pouvoir et Démocratie
  • Democratie et pouvoir
  • Démocratie et pouvoir
  • démocratie et pouvoir

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !