La démocratie

436 mots 2 pages
La démocratie représentative est un régime politique fondé sur la participation des citoyens : le pouvoir politique procède du peuple souverain qui exprime sa souveraineté par le biais d’élections régulières et concurrentielles. Cet idéal démocratique postule l’existence de citoyens informés et actifs. La participation aux activités politiques traduirait ainsi un exercice idéalisé de la citoyenneté.
Or de nombreuses études empiriques offrent l’image d’une participation inégale des individus à la vie politique. La passivité de nombreux citoyens et leur manque d’intérêt pour la chose publique qui s’expriment, entre autres, par l’abstentionnisme, manifestent une crise de la représentation. Peuvent-ils donc être interprétés comme un facteur d’affaiblissement de la légitimité du pouvoir politique ?

1. Dans une première étape, après avoir rappelé que l’abstentionnisme peut être défini à la fois comme le phénomène de non-participation aux élections et comme toute autre forme de passivité politique apparente, on montrera que l’abstention, sur le plan électoral, constitue un trait de la passivité du citoyen exprimant une crise de la représentation. Dans les démocraties modernes, on assiste en effet depuis de nombreuses années à l’érosion de certaines formes de participation politique traditionnelles (la participation électorale, le militantisme dans les partis ou les syndicats). L’essor de l’abstentionnisme remet-il en cause la citoyenneté et affaiblit-il l’intégration sociale ?

2. Dans une seconde étape, l’accent pourra être mis sur une autre dimension de l’abstentionnisme : en effet, celui-ci ne doit pas être forcément interprété comme un signe de la passivité du citoyen dans la mesure où l’abstention peut revêtir un caractère actif. L’abstentionnisme de citoyens, intéressés par la vie politique et informés, exprime alors un refus de choisir et constitue un acte politique conscient qui peut signifier une hostilité à l’égard du régime politique, des hommes

en relation

  • La démocratie
    9005 mots | 37 pages
  • La démocratie
    2104 mots | 9 pages
  • la démocratie
    357 mots | 2 pages
  • Démocratie
    1853 mots | 8 pages
  • La démocratie
    6308 mots | 26 pages
  • Démocratie
    1503 mots | 7 pages
  • démocratie
    3482 mots | 14 pages
  • La démocratie
    5655 mots | 23 pages
  • Democratie
    5425 mots | 22 pages
  • Démocratie
    1955 mots | 8 pages