La dénonciation de la colonisation dans une vie de boy de ferdinand oyono

Pages: 8 (1836 mots) Publié le: 17 mai 2010
INTRODUCTION

L’année 1945 coïncide avec la fin du processus de prise de conscience du peuple noir. Cette prise conscience est favorisée d’une part par les intellectuels noirs de la diaspora et d’autre part par les hommes politiques et les tirailleurs ayant participé aux deux guerres. Elle se manifestera au niveau de la création romanesque par la naissance d’un nouveau courant : le courant dela critique de la colonisation.
Une vie de boy qui s’inscrit de ce courant s’intéressera à la prise de conscience par rapport au vrai visage de la colonisation en Afrique et particulièrement au Cameroun. En effet, ce roman fait le procès de la colonisation en dévoilant les mœurs de la société des Blancs, leur hypocrisie, la violence, le racisme, l’exploitation des colonies, et la complicité del’Église.

I. LES MOEURS DES BLANCS

Au début du récit Toundi avait une vision idéalisée du monde des blancs. En effet c’est lui-même qui parlant de sa place privilégiée affirmait que « je serai le boy du chef des blancs : le chien du roi est le roi des chiens ». Par la suite, la vie qu’il mènera dans cet univers des blancs lui fera découvrir les laideurs de cette société qui pourtant secroyait supérieur à la société des blancs.
Toundi commence à perdre sa vision embellie du commandant, qu'il pensait tout puissant dés qu'il le voit sous la douche et s'aperçoit que ce dernier n'est pas circoncis. Du point de vue de la culture camerounaise, le commandant ne peut pas être considéré comme un homme puisqu'il n'a pas passé le stade de la circoncision. En conséquence, Toundi se rendcompte que le monde des blancs n'est pas sans faille et de ce fait, sa vénération du colonisateur disparaît : « Cette découverte m'a beaucoup soulagé. Cela a tué quelque chose en moi… Je sens que le commandant ne me fait plus peur. Quand il m'a appelé pour que je lui donne ses sandales, sa voix m'apparu lointaine, il m'a semble que je l'entendais pour la première fois. (p .45) ».
Un autreélément qui montre les légèretés des mœurs des blancs est le manque d'intimité et de pudeur de Madame. Il ne comprend pas pourquoi sa maîtresse n'essaie même pas de cacher à ses serviteurs hommes, certains aspects typiquement féminins tels que les bandes hygiéniques qu'elle utilise. Un autre exemple de ce manque d'intimité se reflète dans l'épisode des préservatifs que Toundi trouve sous le lit parinadvertance.
Cette critique des mœurs du blanc transparait aussi à travers l’infidélité de la plupart des femmes blanches et plus particulièrement celle de Suzy, la femme du Commandant. Cette infidélité fera que la femme qui était admirée et même idolâtrée sera méprisée par tous les noirs et le Commandant devient dans la bouches des indigènes « Le commandant dont la femme écarte les jambes dansles rigoles et dans les voitures. » Cette femme, en réalité, symbolise l’opposé de la femme noire celle qu’on trouve par exemple dans l’œuvre de Camara Laye, L’Enfant noir.
Ainsi, le romancier, Ferdinand Oyono, semble remettre en question l‘idée selon laquelle les blancs sont plus civilisés et plus éduqués que les noirs alors que les blancs montrent un sans-gêne que les noirs n'auraient pour rienau monde montré.

II. LE RACISME DES BLANCS

Le racisme que les blancs éprouvent envers les noirs se retrouve déjà à travers l’occupation géographique de Dangan. En effet, les blancs habitaient la partie de la ville la plus urbanisées alors que les indigènes sont confinés dans des quartiers miséreux où règnent la saleté et la maladie.
Le racisme se note aussi dans le comportement de laplupart des blancs : ainsi le Commandant et sa femme se singularisent par son désir d’humilier Toundi et ses compatriotes avec leurs injures : « Ses injures et coups de pied ont recommencé, il croit m'humilier ainsi et ne le peut autrement. Il oublie que cela fait partie de mon métier de boy, un métier qui n'a plus de secret pour moi ».
Se croyant supérieurs, les blancs développent des...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Une vie de boy de ferdinand oyono
  • Denonciation de la colonisation dans une vie de boy
  • la dénonciation de la colonisation dans une vie de boy
  • Exposé sur Une Vie de Boy de Ferdinand Oyono
  • La ségrégation raciale dans une vie de boy de ferdinand oyono
  • L'importance de l'amour dans une vie de boy de ferdinand oyono
  • Contexte socio politique de l'afrique coloniale et publication de une vie de boy de ferdinand oyono.
  • OYONO Une vie de boy

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !