La déonthologie de l'information

348 mots 2 pages
1- Menace du journalisme dut à la force de l'image et la rapidité de diffusion des « films ». Une première évolution entrainant 2 problèmes : l'instantanéité et l'émotionnel + risque de surenchère de la presse par rapport à l'image + peut subir les erreurs de l'audiovisuel. Cependant une chance pour la presse écrite : avantage lié à la force de l'analyse face à l'immédiateté de la télévision.
2- Bouleversement de la situation économique des médias entrainant une domination financière de la télévision, celle-ci nécessitant beaucoup de moyens et entrainant donc une logique de regroupement des investissements. Les journalistes se trouveraient donc face à un réel défi en cas de crise. La logique de double-clientèle alliant public et annonceurs amènent à certaines dérives sur la nature du « produit » ce qui fait donc polémique. L'information n'est plus considéré comme un projet culturel mais un « produit » qui appui l'émergence du marketing dans les médias en général et même dans les journaux. Le métier de journaliste varie donc fortement selon les rédactions, on se pose la question d'une corporation homogène entre les « vrais » journalistes et les éditeurs « starifiés ».
3- Abondance de l'information avec multiplication des sources grâce au progrès de l'informatique et de la télécommunication. Ouverture à l'information directement pas les entreprises et institutions. Débat sur le principe d'objectivité face à l'inévitable subjectivité. La rédaction entraine l'intuition, les habitudes, les traditions. L'abondance d'information impose aux professionnels de faire des choix.
4- Le « Tout-communication » : tout le monde devient une source de communication et souhaite parler de ses activités, de ses résultats, de ses projets... L'information circule à profusion. La presse puise dans cela pour nourrir ses enquêtes cependant il faut se méfier à ce que la communication ne soit pas dénaturée par les objectifs de chacun ( séduction, dissimulation, etc..). L'objectif du

en relation

  • Ethique
    4159 mots | 17 pages
  • Ethique et déonthologie - commerce autour des attentats du 11 septembre 2001
    2369 mots | 10 pages
  • Cours c2i faculté de droit
    4590 mots | 19 pages
  • Droit douanier
    10755 mots | 44 pages
  • Technique de dissertation
    6403 mots | 26 pages
  • Model rapport de stage cabinet expert
    9911 mots | 40 pages
  • La communication orale
    10580 mots | 43 pages
  • Institutions juridictionelles
    21132 mots | 85 pages