La dévolution successorale en haïti, quelle formule à adopter ?

34330 mots 138 pages
------------------------------------------------- UNIVERSITE QUISQUEYA ------------------------------------------------- FACULTE DES SCIENCES JURIDIQUES ET POLITIQUES
-------------------------------------------------
(FSJP)

Mémoire présenté pour l’obtention de la licence en Droit Par Maryline MERCIER Sous la Direction de : Maître Gilbert GIORDANI

Octobre 2009

La dévolution successorale en Haïti, quelle formule à adopter ?

Remerciements.
J’adresse mes plus vifs remerciements à Maître Gilbert GIORDANI qui, en tant que directeur de mémoire, s’est toujours montré disponible et disposé tout au long de la réalisation de ce travail.
Cette œuvre n’aurait pas été possible sans l’articulation et la capacité intellectuelles du corps professoral de la FSJP qui a fait un travail titanesque relatif à ma formation d’avocate.
J’exprime ma gratitude à tous les consultants et personnes, rencontrés lors des recherches et entrevues effectuées et qui ont accepté de répondre aux questions avec volubilité.
Je m’en voudrais de ne pas saluer la persévérance, la patience, le soutien, le dynamisme de mes parents qui n’ont jamais cessé de m’exhorter à aller vers l’avant avec le projet.
J’adresse mes plus sincères remerciements à tous mes proches, particulièrement M. Charles CASTEL, Gouverneur de la Banque de la République d’Haïti, qui a eu l’amabilité de me diriger vers cette faculté et me conseiller.
Je tiens à exprimer ma reconnaissance envers M. Arnould ANTOINE qui a eu la gentillesse de lire et corriger ce travail.
Je ne sais comment exprimer avec justesse, ma reconnaissance envers mon époux pour sa remarquable contribution à la préparation de ce mémoire. N’étaient ce ses encouragements et conseils salutaires ce travail aurait été différé.
A mes collègues pour leur encouragement, et en particulier ma collègue et amie Danie, pour ses conseils et son appui.
Je tiens à remercier tous ceux qui, d’une manière ou d’une autre,

en relation

  • L'adoption simple et plénière
    14388 mots | 58 pages
  • Droit civil
    81378 mots | 326 pages
  • Cours intro historiquedroit
    40127 mots | 161 pages
  • Cours de droit international privé
    91139 mots | 365 pages
  • Droit constitutionel semestre 1 license 1
    46134 mots | 185 pages
  • Histoire des institutions l1s1
    41845 mots | 168 pages
  • Droit pénal des sociétés
    63034 mots | 253 pages
  • fiches histoire moderne
    121360 mots | 486 pages