La dame aux camélias

Pages: 13 (3050 mots) Publié le: 19 juillet 2010
MARYSE BÉDARD-VERREAULT

La virginité de la courtisane
dans l’œuvre d’Alexandre Dumas fils
La Dame aux Camélias

L’œuvre d’Alexandre Dumas fils est sans contredit remarquable. Dès l’âge de dix-huit ans, il vit ses premiers vers publiés, et, à partir de 1847, les romans et œuvres dramatiques qu’il écrivit se succédèrent à un rythme effréné. Toutefois, sa réalisation la plus célèbre futLa Dame aux Camélias, œuvre inspirée par la relation que l’auteur partagea avec Marie Duplessis, une jeune courtisane qui mourut trop tôt de la tuberculose et dont il devint l’amant de cœur. Le roman Diane de Lys (1851), qui fut adapté au théâtre et joué en 1853, ainsi que le roman La Dame aux perles (1854) se voulaient également une démystification du « demi-monde » parisien grâce à unemédiation entre le monde bien rangé des bourgeois et celui de la dépravation des courtisanes. Bien que tolérées alors que la prostitution était illégale, celles-ci devaient toutefois respecter la morale bourgeoise de l’époque dans l’œuvre de Dumas fils, sans quoi elles choquaient de façon irrémédiable le public[1]. La Dame aux Camélias, roman publié en 1848, leva ainsi le voile sur la vie d’une courtisanerevendiquant le droit à l’autodétermination et possédant une conscience d’elle-même qui lui était enviée par les femmes bourgeoises du XIXe siècle. Il suscita de vives réactions au sein du ministère de l’Intérieur en 1851 lorsque vint le temps pour Alexandre Dumas fils de présenter la version adaptée au théâtre qu’il avait créée. La censure ne dura cependant point : le coup d’État deLouis-Napoléon permit à cette œuvre de devenir le premier succès du second Empire. Celle-ci nous permet d’ailleurs de pénétrer le monde d’un homme passionné, Armand Duval, et de Marguerite Gautier, une courtisane dont la vie de débauche ne permet point l’épanouissement du cœur et dont Armand Duval est fou amoureux. Grâce au regard qu’il pose sur Marguerite tout au long du récit, le lecteur devient sensible à latristesse refoulée du personnage «demi(mondain », car, bien que Marguerite Gautier soit une femme entretenue et que sa profession soit indéfendable, elle n’en est « encore qu’à la virginité du vice »[2]. Le présent travail se veut ainsi un examen approfondi de la splendeur virginale de la courtisane dont le portrait est peint avec empathie et tendresse par l’auteur. Dans l’œuvre de Dumas, lecamélia, symbole de la féminité, la candeur de la courtisane ainsi que la purgation? témoignent indubitablement de la pureté de cette femme.

De prime abord, la fleur, symbole de la pureté féminine, est omniprésente dans l’univers de Marguerite Gautier. Le camélia, emblème de la beauté transcendante et de l’élégance éternelle est, en effet, la fleur fétiche de la courtisane : « Pendantvingt-cinq jours du mois, les camélias étaient blancs, et pendant cinq ils étaient rouges; on n’a jamais su la raison de cette variété de couleurs, que je signale sans pouvoir l’expliquer et que les habitués de théâtres où elle allait le plus fréquemment et ses amis avaient remarquée comme moi. »[3] Son bouquet de camélias ne la quitte ainsi point lorsqu’elle paraît en public, et c’est ainsi que safleuriste la surnomme « la Dame aux Camélias ». Aux yeux de la courtisane, cette fleur revêt une dimension symbolique profonde; lorsqu’elle accepte Armand comme amant de cœur, elle lui signale d’ailleurs qu’il doit attendre que le camélia change de couleur pour exécuter leur traité d’amour. En outre, même après sa mort, le terrain dans lequel elle repose au cimetière Montmartre est recouvert decamélias blancs dont chacun doit être renouvelé, sur l’ordre d’Armand Duval, lorsqu’il se fane[4]. Armand rend ainsi encore hommage à la pureté de son amour et à la grandeur d’âme qu’il sut reconnaître en elle dès les premiers instants. Par ailleurs, on peut aussi souligner l’importance de la métaphore implicite qui persiste jusqu’à la fin du récit : Marguerite est le camélia. D’abord, fleur...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La dame aux camelias
  • La dame aux camélias
  • La dame aux camélias
  • La dame aux camelias
  • La dame au camélias
  • La dame aux camelias
  • La dame au camelias
  • La dame au camelias

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !