La delinquance

712 mots 3 pages
La délinquance
Introduction
La délinquance juvénile est un phénomène social en constante expansion dans une société où l'autorité des familles est en déclin. Nous allons tenter de définir ce qu'est la délinquance juvénile, ses différentes causes, les facteurs relatifs à son développement et ses conséquences et les solutions.
Tout délit, c’est-à-dire toute infraction à la loi et à un règlement établi, est considéré comme un acte de délinquance. Voler des bonbons au supermarché, tagger un mur ou brûler une voiture sont considérés comme des délits, puisqu’à chaque fois une loi a été violée. Bien que ces méfaits soient de différents degrés de gravité -et donc induisant des sanctions distinctes- il s’agit bien là de trois actes de délinquance.
Lorsque ces infractions sont perpétrées par un mineur, on parle alors de délinquance juvénile.
Constat
Formes de la délinquance
Les délinquants commettent des méfaits: vols (à la tire, par effraction), attaques à main armée, et même, au pire, crime ou meurtre, destructions, incendies volontaires, vols de voitures…).

Cause
Il n’y a pas de causes préétablies poussant un mineur vers la délinquance. Mais s’il n’y a aucune fatalité sociale, on reconnaît toutefois certains facteurs déclenchant :

-Le trouble de l’adolescence : Les changements physiques et psychologiques liés à la puberté peuvent être très perturbants et accentuer la fragilité psychologique déjà présente chez certaines personnes. L’adolescence est une période de rébellion - vis-à-vis de tes parents et de l’ordre établi-, ce qui peut te pousser à commettre des actes que tu sais prohibés ou immoraux. Impulsivité, désir de s’affirmer, de braver l’interdit mais aussi inconsciemment souhait d’attirer l’attention sur soi sont autant de motivations à commettre une infraction.
-Les problèmes familiaux : Certains jeunes livrés à eux-mêmes, évoluant dans un noyau familial instable, ou au contraire élevés dans une famille trop conformiste ou étouffante, se tournent,

en relation

  • Délinquance
    1104 mots | 5 pages
  • Delinquance
    1049 mots | 5 pages
  • Délinquance
    5810 mots | 24 pages
  • La délinquance
    1938 mots | 8 pages
  • delinquance
    539 mots | 3 pages
  • Delinquance
    617 mots | 3 pages
  • la délinquance
    1823 mots | 8 pages
  • Délinquance
    1081 mots | 5 pages
  • Delinquance
    2238 mots | 9 pages
  • Délinquance
    3945 mots | 16 pages