La determination du taux de change à terme

Pages: 55 (13515 mots) Publié le: 5 février 2011
N° 2 – Février 2009

DOCUMENT PÉDAGOGIQUE
INSTITUT BANCAIRE ET FINANCIER INTERNATIONAL

LA DÉTERMINATION DES COURS DE CHANGE À TERME
THÉORIE RETOUR
ACADÉMIQUE VERSUS THÉORIE CAMBISTE SUR UNE CONTROVERSE ET DÉPASSEMENT DU CHANGE À TERME

Gilles MORISSON Innocent M. KOUAO

N°2 – Février 2009

DOCUMENT PÉDAGOGIQUE
INSTITUT BANCAIRE ET FINANCIER INTERNATIONAL

LA DÉTERMINATION DESCOURS DE CHANGE À TERME
THÉORIE ACADÉMIQUE VERSUS THÉORIE CAMBISTE DU CHANGE A TERME RETOUR SUR UNE CONTROVERSE ET DÉPASSEMENT

Gilles MORISSON Innocent M. KOUAO

LA DÉTERMINATION DES COURS DE CHANGE À TERME THÉORIE ACADÉMIQUE VERSUS THÉORIE CAMBISTE DU CHANGE À TERME RETOUR SUR UNE CONTROVERSE ET DÉPASSEMENT

Gilles MORISSON Institut Bancaire et Financier International Banque de FranceInnocent M. KOUAO Master Banque et Finance CESAG – Dakar

AVERTISSEMENT
Les idées développées dans ce document n’engagent que leurs auteurs et n’expriment pas nécessairement la position de la Banque de France

J.M. Keynes est le premier économiste à s’être intéressé dans les années 1920 aux opérations d’arbitrage de taux d’intérêt couverts en change entre places financières et à la relationexistant entre les cours de change au comptant et à terme. Il a alors proposé une théorie explicative de la formation des cours de change à terme, dite théorie de la parité des taux d’intérêt. Dans les années 1960-1970, cette théorie a donné lieu à de très nombreuses contributions académiques. Dans le même temps, les praticiens du change ont développé une approche quelque peu différente de celle desuniversitaires. P Prissert, de la Banque de France, en est à l’origine et il a été rejoint par quelques universitaires, dont P. Coulbois de l’Université de Paris I Panthéon Sorbonne. Une controverse est ainsi née sur la formation des cours de change à terme et l’équilibre du marché interbancaire des changes à terme, qui s’est finalement éteinte dans les années 1980, les universitaires campant surleurs certitudes et les praticiens abandonnant un débat sans portée pratique pour eux. Le développement spectaculaire des marchés de produits dérivés depuis le milieu des années 1980 a semblé rendre totalement obsolète cette controverse. L’objet de ce document est pourtant de revenir sur cette controverse en la dépassant, et d’utiliser les instruments d’analyse développés à cette occasion pourcomprendre les mécanismes de la formation des cours à terme fermes et conditionnels sur l’ensemble des marchés de gré à gré et organisés actuels, aussi bien de change que de taux d’intérêt, d'actions, d'indices ou de matières premières. La thèse que nous défendons ici est que la théorie académique de change à terme permet d’expliquer la formation des prix à terme sur les marchés organisés de produitsdérivés, tandis que la théorie cambiste permet d’interpréter la formation des prix sur les marchés de gré à gré. Ces deux approches éclairent les relations d’arbitrage entre les différents prix à terme, qu’ils soient fermes ou conditionnels, qu’ils se fixent sur les marchés organisés ou de gré à gré.

Réalisation du document : C. Kreckelbergh (IBFI) – Couverture : SIMA

BANQUE DE FRANCE –Institut Bancaire et Financier International

1

DOCUMENT PÉDAGOGIQUE LA DÉTERMINATION DES COURS DE CHANGE A TERME GILLES M ORISSON – INNOCENT M. KOUAO

N°2 – FÉVRIER 2009

1| INTRODUCTION
Les opérations sèches de change à terme, dites encore opération à terme sec ou « forward transactions » ou « spot forward transactions », se sont développées sur le marché interbancaire ou internationaldes changes à la faveur de l’instabilité monétaire née de l’abandon progressif du système de l’étalon or par les différents pays européens durant les années 1920-1930. Leur importance s’est ensuite accrue après le retour à la convertibilité externe des devises européennes en 1959 puis le flottement généralisé des monnaies à partir de 1972-1973. J.M. Keynes est le premier économiste à s’être...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La determination du taux de change à long terme
  • Taux de change à court terme
  • Modèles de détermination des taux de changes
  • Le change a terme et les swaps de change
  • Taux d'investissment et taux d'intérêt à long terme en France
  • Taux de change
  • Le taux de change
  • Le taux de change

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !