La deuxième législature

9532 mots 39 pages
-------------------------------------------------
Chapitre 3 : la deuxième législature

I. Le gouvernement Pleven (11 aout 51, 7 janvier 1952).
Un premier élément caractéristique est la difficulté de constituer un gouvernement. Au soir des élections il devrait normalement être facile de constituer un gouvernement. Mais ce n’est pas le cas, parce que les élections ne font pas apparaitre de majorité claire. Cette chambre qualifiée d’hexagonale ne fait apparaitre aucun vainqueur ni perdant net.
Le choix du président du conseil et la composition du gouvernement vont procéder de tractations entre les différents états majors des partis. Ils vont décider entre eux.
Notons que le président de la république à un rôle important à jouer et qu’il dispose d’une certaine marge de manœuvre. Dans un premier temps c’est la constitution qui l’impose. Le président consulte un certain nombre de personnes, celles qu’il souhaite. Il consulte souvent les chefs des groupes parlementaires, chefs de partis, et les anciens présidents du conseil. Cela fai déjà beaucoup. Après ces consultations, le psdt de la république va pressentir un candidat. Parfois ce dernier refuse. Parfois il réfléchi quelques jours, parfois accepte tout de suite, et alors commence à négocier avec les partis. (on appel cela un « tour de piste »). Dans le meilleur des cas, ce candidat, devenu le président du conseil désigné, va dans le meilleur des cas aller se présenter devant l’assemblée nationale pour obtenir l’investiture. Mais si cela n’abouti pas, on va devoir changer de candidat. Cela peut donc durer un certain temps.
Les candidats sont en général les représentants d’un parti bien placé sur l’échiquier politique du moment. En règle générale sont ceux qui ne sont pas trop éloignés du centre.
En règle général, ce sont des gens connus, chefs de partis, président du groupe parlementaire, soit des hommes ayant déjà tenu un grand ministère, ou bien d’anciens présidents du conseil. C’est un tout petit

en relation

  • Document
    1022 mots | 5 pages
  • Droit
    1421 mots | 6 pages
  • Le hussard sur le toit
    532 mots | 3 pages
  • Le pouvoir executif et l'amendement de la constitution
    1932 mots | 8 pages
  • Résultats élections législatives
    1902 mots | 8 pages
  • Constit
    6829 mots | 28 pages
  • Assembl e nationale Madagascar
    1172 mots | 5 pages
  • Genre et instances décisionnelles
    3038 mots | 13 pages
  • Les femmes dans la société française de la belle époque à nos jours
    5033 mots | 21 pages
  • Verdure
    1381 mots | 6 pages