La dialectique du maître et de l'esclave

280 mots 2 pages
La dialectique du maître et de l'esclave
Samuel Beckett a particulièrement utilisé un chapitre de La Phénoménologie : « Indépendance et dépendance de la conscience de soi ; domination et servitude » dont le contenu est habituellement désigné sous les termes de « dialectique du maître et de l'esclave »; Pierre-Jean Labarrière remarque qu'il est plus correct d'en parler comme « dialectique du maître et du valet » (14) .
Deux êtres se sont affrontés. L'un n'a pas eu peur de la mort : il est devenu le maître. L'autre a éprouvé cette peur : il est devenu le valet. Du coup, le maître a joui du monde sans avoir à le travailler, à travers la médiation du second. Mais le maître a perçu son être à travers le regard du valet - conscience aliénée. Aussi, il est apparu que la conscience du maître, reposant sur sa reconnaissance par une conscience aliénée, était une conscience fausse et il est devenu l'esclave de son esclave. De son côté, dans un premier temps réduit à la servitude, par son travail sur le monde - « le travail forme » -, le valet a acquis une conscience vraie, et la maîtrise (15) . Il est devenu le maître du maître. Là s'arrête le chapitre « Indépendance et dépendance de la conscience de soi ; domination et servitude ». Dans le tome II, non prévu au départ, intervient la réconciliation.
Donc, mettre en scène la dialectique du maître et du valet « qui se présente comme une sorte de parabole de portée universelle susceptible d'applications multiples, illimitées (16) et qui est un thème essentiel de la philosophie des années 30, aurait pu tenter l'auteur.
On retrouve chez Beckett le couple du maître et du valet avec Hamm et Clov.

La peur de la

en relation

  • La dialéctique du maître et de l'esclave
    315 mots | 2 pages
  • Cours - terminale l - philosophie - texte - le désir , dialectique du maître et de l'esclave
    1104 mots | 5 pages
  • L'etre et le temps
    3970 mots | 16 pages
  • la bac a tout prix
    735 mots | 3 pages
  • Philosophie
    413 mots | 2 pages
  • Cours de philo
    569 mots | 3 pages
  • Maitre et Esclave chez Hegel
    911 mots | 4 pages
  • L'esclavage
    2080 mots | 9 pages
  • La conscience de soi suppose t-elle autrui ?
    851 mots | 4 pages
  • La relation avec autrui
    1074 mots | 5 pages