La différence entre un réseau wan et un réseau man

Pages: 10 (2326 mots) Publié le: 7 août 2013
Je suis ingénieur système, je sais je ne devrais pas m'en vanter
[Tapez le sous-titre du document]


[Sélectionnez la date]
[Tapez le nom de la société]
Anne Onimeyjkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkkk














































































































[pic]

















• "je suisl'informatique". Cette vague formulation a au moins le mérite de m'éviter la lueur de haine méprisante qui apparaît instantanément dans l'oeil de l'interlocuteur le mieux disposé au simple énoncé de mes coupables occupations. Je suis lâche. La prochaine fois je répondrai tueur à gages, le relâchement des moteurs étant ce qu'il est, cela devrait moins choquer.
• C'est un métier gratifiant à biendes points de vue, c'est vraisemblablement le seul où le néophyte total, celui qui vient d'ouvrir son premier carton d'ordinateur se sent en mesure de vous expliquer votre métier dans le quart d'heure qui suit le montage de sa bécane.
• A ma connaissance conduire une voiture ne transforme personne en mécanicien, pas plus que raboter une porte ne fait de vous un ébéniste, mais taper sur un clavierfait de tout un chacun un informaticien. On n'arrête pas le progrès.
• N'allez surtout pas croire que je veux garder pour moi les clés du savoir et en tenir éloigné le vulgum. Que je regrette le temps où les ingénieurs système détenaient le pouvoir, abrités derrière leurs incantations absconses. Nenni. Bien au contraire, étant d'un naturel
|N° |NOM|PRENOM |
| | | |
| | | |
| || |


• Assez paresseux, pour ne pas dire d'une fainéantise crasse, je préfère de très loin un utilisateur qui se débrouille sans moi. Mais je reste persuadé qu'informaticien c'est aussi un métier.
• Par contre, je regrette - parfois - le temps où le métier consistait à surveiller un Vax, ceux qui ont connu celasavent à quel point c'était reposant, ou alors à rebooter une station Unix tous les trente six du mois pour justifier son existence.
• Avec l'arrivée des PC et surtout de Windows nous sommes entrés de plain-pied dans ce que l'on pourrait appeler l'ère du Chapelier Fou, c'est à dire l'irruption de l'irrationnel dans ce qu'il a de plus poétique et de moins maîtrisable au beau milieu d'un monde jusque làbien tenu. En vertu d'un darwinisme élémentaire il a bien fallu s'adapter. Aujourd'hui être IS dans le monde merveilleux de PetitMou, c'est être un hybride monstrueux, un mélange aussi subtil qu'indéfinissable de chaman, de Ménie Grégoire, de Dédé la Bricole, de Bobologue, de charlatan et de psychopathe.
• Je ne remercierai jamais assez Bill Gates pour avoir transformé un métier relativementterne et basé sur une approche bêtement technique et rigoureuse des faits, en challenge quotidien, nécessitant une remise en question permanente à l'échelle du quart d'heure.
• Quoi de plus stimulant sinon de savoir que résoudre un problème ne viendra en aucune façon enrichir ce qu'il est convenu d'appeler l'expérience, puisque le même problème nécessitera lorsqu'il se posera à nouveau une solutionradicalement différente. On évite ainsi la sclérose intellectuelle consécutive aux automatismes.
• Résoudre un problème nécessite une imagination à côté de laquelle le récit d'un trip sous champignons hallucinogènes pourrait passer pour le compte-rendu de l'assemblée générale des actionnaires de la Sociéte Nouvelle des Aciéries Mouchabeuf. Le cartésianisme n'est pas un atout mais un grave...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Réseau lan wan man
  • Découvrez la différence entre le système pyramidale la vente directe et le marketing de réseau
  • Reseau
  • Réseau
  • Réseau
  • Réseau
  • réseau
  • Reseau

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !