La disparition

Pages: 12 (2918 mots) Publié le: 13 avril 2013
C'était une fin d'après-midi comme toutes les autres je m’apprêtais à rentrer chez moi j'avais enfin terminé mon travail. Je sortis de l’établissement le sourire aux lèvres, ma journée était enfin terminée, je travaillais comme conseillère téléphonique et ce travail était vraiment harassant! Montant dans ma voiture je me rendis compte que j'avais une migraine abominable!
Je farfouillai à larecherche de ces petits cachets bienfaiteurs, par chance il en restait un, soulagée je le gobai, j’eus l'impression de m'étouffer... j'avais oublié l'eau ! J'oubliais tout en ce moment ce n'était vraiment pas bon signe il fallait que je me reprenne, et vite ! A force de me poser toutes ces questions j'en oubliais que j'allais m'étouffer alors je m'étalais de tout mon long cherchant désespérément unebouteille d'eau. L'ayant trouvée je me félicitai. J'entendis un bruit sur ma vitre, c'était Ludivine mon amie de travail qui s'était inquiétée pour moi. Je lui fis un geste de la main reconnaissante de cette amie qui m'était tombée du ciel. J'enclenchai le moteur et m'en allai. Je voulais être près de ma famille, ils devaient s'inquiéter je n'étais pas encore rentrée et il faisait nuit noire. Alorsje me concentrai sur ma voiture et à la vitesse à laquelle je roulais pour ne pas avoir d’accident. Arrivée à ma maison je garai ma voiture et cherchai mes clés sur le seuil les ayant trouvés je me rendis compte qu’il n'y avait aucune lumière sous le paillasson ils n’étaient donc pas là? Ils ne seraient pas partis sans me prévenir?! Je vérifiai mon téléphone, mais rien pas de messages pasd’appels. Je commençais un peu à avoir peur s'il était arrivé quoi que ce soit a mes parents je ne m'en remettrais pas ! Ils m'avaient peut être laissé un mot dans le salon. Maintenant plus qu’une chose à faire ouvrir cette porte pour voir s’ils ne m'avaient pas laissés quelques choses! J’essayai d'ouvrir malgré la peur qui cognait en moi et la nuit profonde qui m’empêchait d'y voir claire. Tellementstressée quand le loquet s'ouvrit que je trébuchai par terre. Me remettant de cette chute je me relevai en vitesse et allumai directement la lumière je ne supportais pas le noir j'en avais la peur bleue depuis toute petite. Me remettant de ma petite frayeur je vis que la salle était déserte et aucun mot de mes parents. Je parcourais l'étage à la recherche d'une présence humaine. Je m’arrêtais devant lachambre de mon frère la lumière était allumée, alors j'ouvris la porte qui émit un grincement lugubre. Valentin était la écarquillant ses yeux injectés de sang. Il rétorqua:
«Qu'est ce que tu fais là Manou?»
«Je suis là comme tout les vendredis frérot, où sont papa et maman?»
«Ils ne sont pas là depuis cet après midi. Ce matin un homme est venu a la maison il avait l'air très louche il aproposé a papa et a maman un contrat et ils on tout de suite signés pour fêter ça cet homme les a inviter au restaurant ! J’ai peur!
«Ne t'inquiète pas, demain ils seront rentrés, aller va te coucher on en reparlera demain, bonne nuit.»
Je refermai sa porte avec un sentiment bizarre, moi aussi j'avais peur mais il ne fallait pas que je le montre. Je me rendis compte que j'avais une faim de loupalors je dévalai les escaliers quatre à quatre jusqu'au frigo ou je me servi comme quelqu'un qui n'avait pas mangé depuis une semaine. En mangeant je me rappelai ma discussion avec Valentin. Pour quel contrat mes parents avaient ils signés? Il n’était pas si simple de les embarquer dans des contrats! Cela devait être très important. Enfin, tout cela je le saurais demain puisque papa et maman seraientrentrés. Mais je me trompai tout ce qui allait suivre serait dévastateur.
J'étais en train de dormir profondément quand Valentin me tira de mon sommeil. Je regardais mon réveil:8H. Mon frère n’était pas si matinal d’habitude. Je le détaillai : Il était habillé de son pyjama qui était trop grand pour lui, les cheveux en broussaille. Mais le pire c’était ses yeux. Ils étaient broyés par les...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La disparition
  • la disparition
  • La disparition
  • La disparition
  • La disparition des dinosaures
  • disparition du sable
  • Disparition abeille
  • Absence et disparition

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !