la double inconstance

1107 mots 5 pages
« La double inconstance apparaît comme une pièce étrange, hésitant entre le sérieux et la gaité, entre pièce noire et pièce rose. - Françoise Rubellin

Marivaux est un auteur du XVIIIe siècle, peu connu encore à son époque. Cela n’empêche que ses pièces sont, aujourd’hui, parmi les plus jouées en France ; Le jeu de l’Amour et du Hasard, le Prince travesti ou encore la Double Inconstance. En général, ses textes contiennent de nombreuses critiques de la société, en particulier celles de la cour, mais elles sont toujours bien dissimulées au sein, par exemple, de certains personnages de la comedia dell’arte, qui donnent un penchant comique à la pièce ; ainsi que la surprésence sentiments et tourment amoureux. Toutefois, certains pensent que « La double inconstance apparaît comme une pièce étrange, hésitant entre le sérieux et la gaité, entre pièce noire et pièce rose », c’est le cas de Françoise Rubellin. Alors pourquoi pensent certaines personnes de la Double Inconstance comme une pièce étrange, oscillant entre le comique et tragique, l’amour et la manipulation ? C’est ce dont nous allons discuter à présent.

La pièce commence par une scène mettant en scène Silvia, jolie mais simple villageoise parmi d’autres, dans le palais du Prince ; ce qui montre déjà l’opposition entre les deux mondes présents dans la pièce, rural et celui de la cour. Puis nous apprenons, par l’indignation de Silvia dans la première scène notamment, que tout part d’un kidnapping, le Prince voulant épouser Silvia. La première question qui vient à se poser est, pourquoi le Prince, homme honorable et prestigieux, voudrait d’une simple villageoise comme Silvia. C’est de là que nous remarquons la présence de la critique de Marivaux, au sujet de l’importance des statuts sociaux présents dans la sociétés. En effet, les membres de la cour ont habituellement tendance à se marier avec des personnes du même rang social qu’eux, afin de préserver le prestige de la cour. Ce que nous montre

en relation

  • La double inconstance
    485 mots | 2 pages
  • double inconstance
    567 mots | 3 pages
  • La double inconstance
    400 mots | 2 pages
  • La double inconstance
    1619 mots | 7 pages
  • La double inconstance
    685 mots | 3 pages
  • La double inconstance
    990 mots | 4 pages
  • La double inconstance
    333 mots | 2 pages
  • La double inconstance
    543 mots | 3 pages
  • La double inconstance
    1291 mots | 6 pages
  • La double inconstance
    851 mots | 4 pages