La douleur

1612 mots 7 pages
Une douleur du temps: La Douleur de Marguerite Duras
Marie-France Borot
Universitat de Barcelona

Aigue ou sourde, exquise ou térébrante, insupportable presque toujours, la douleur éperonne l'homme qui tente de la traduire en mots, mais la douleur peut-elle se dire? Physique elle peut se localiser, comme l'indique l'expression: "J'ai mal a .... " suivie d'un substantif, foyer circonscrit de cette douleur. Localisable, la douleur physique reste difficile a mesurer, en témoignent les cliniciens des centres de la douleur dont la présence toute récente révele que, a la fin du XXe siecle, la douleur a cessé d' etre rédemptrice. Si l' on peut dire "j' ai mal a" quelque partie du corps, l' énoncé "j' ai mal a l'ame" n'a pas cours, et pourtant cette douleur-Ia n'en existe pas moins, mais diffuse, elle semble insaisissable et l'on ne peut qu'''avoir le vague a l'ame". La douleur, dite "morale", puisqu'il faut, en fran9ais, ajouter cet adjectif pour distinguer ce qui en d'autres langues l'est par des substantifs distincts reste "vague", évanescente, impossible a dire. 11 suffit de regarder le mélancolique pétrifié dan s sa douleur mise sur le devant de la scene par les peintres et dont les poses' dénotent la prostration, l'hébétude et le mutisme. Et si le mélancolique ouvre la bouche, c'est pour proférer d'incessantes "doléances", interminables reproches a lui-meme adressés. En proie a un "douloir" sans nom, a une souffrance de soi, il ne peut plus agir, il ne peut plus aimer. Pour lui, "Le Printemps adorable a perdu son odeur" et son esprit prisonnier de "l'ennui", étymologiquement de "la haine de soi", n'est plus pour le dire avec Baudelaire qu'une "chambre d'éternel deuil" qui change l' or de la vie en fer. Prostré et silencieux en cette désertion du dé sir, ame souffrante dans un corps qui la signifie, le mélancolique brouille les frontieres entre douleur morale et douleur physique. Tout comme le malade imaginaire dont aucun organe n' est véritablement atteint mais

en relation

  • la douleur
    4684 mots | 19 pages
  • Ai sur la douleur.
    1687 mots | 7 pages
  • Douleur
    1681 mots | 7 pages
  • Douleur
    1600 mots | 7 pages
  • La douleur
    2177 mots | 9 pages
  • Douleur
    550 mots | 3 pages
  • Douleur
    312 mots | 2 pages
  • La douleur
    4513 mots | 19 pages
  • Douleur
    2197 mots | 9 pages
  • la douleur
    493 mots | 2 pages