La duchesse de langeais

Pages: 2 (275 mots) Publié le: 29 août 2012
Louis Édouard Fournier La Duchesse de Langeais est le titre d'un roman d' Honoré de Balzac publié dans un premier temps en mars 1834 sous le titre de Netouchez pas la hache dans la revue L'Écho de la Jeune France. En 1839, paraît la deuxième édition contenant Ferragus et la Duchesse de Langeais, qui figuresous ce titre pour la première fois. Enfin, en 1843, paraît la troisième édition de l' Histoire des Treize contenant Ferragus, la Duchesse de Langeais etla Fille aux yeux d'or dans la Comédie humaine. Ce roman est le plus riche et le plus complet de l'ensemble de l' Histoire des Treize. Le général deMontriveau est épris de la duchesse Antoinette de Langeais, une coquette qui se refuse à lui et qui disparaît. Aidé par les puissants Treize, sorte defranc-maçonnerie aux pouvoirs occultes comme Balzac aime à mettre en scène, il la poursuit jusqu'à un monastère espagnol où elle s'est réfugiée sous le nom de soeurThérèse. Là, elle accepte de le recevoir en présence de la mère supérieure à qui elle fait croire que cet homme est son frère. Mais, au dernier moment, elleavoue sa faute en même temps que son amour longtemps caché pour Montriveau. Ce début amène un long retour en arrière, à l'époque où la duchesse menait lemonde par le bout du nez, faisant ménage à part avec son mari et méprisant ses soupirants. L'esprit des Treize imprègne le roman, en particulier la scène deviolence où l'on voit Montriveau, conseillé par Ronquerolle, menacer la duchesse de la marquer au front avec une croix de Lorraine rougie au feu.
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La duchesse de langeais
  • la duchesse de langeais
  • La duchesse de langeais
  • La duchesse de langeais
  • La duchesse de langeais
  • La duchesse de langeais
  • La duchesse de langeais
  • La duchesse de langeais

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !