La dysgraphie

Pages: 81 (20145 mots) Publié le: 30 avril 2012
UNIVERSITE PAUL SABATIER FACULTE DE MEDECINE TOULOUSE RANGUEIL INSTITUT DE FORMATION EN PSYCHOMOTRICITE

Vers une nouvelle approche de la prise en charge de la dysgraphie : L’apport des théories dynamiques et de l’étude du mouvement.

MEMOIRE EN VUE DE L’OBTENTION DU DIPLÔME D’ETAT DE PSYCHOMOTRICIEN

Moczadlo Sophie

Juin 2010

Je remercie Régis Soppelsa sans qui ce mémoire n’auraitpeut être pas vu le jour ; pour son aide et sa disponibilité. Carole Ducuing pour son accueil, son enseignement et pour les échanges que nous avons pus partager.

Je remercie également mon maître de mémoire ainsi que tous ceux qui m’ont donné un peu de leur temps et de leur attention et qui m’ont encouragé dans mon travail durant toute cette année.

SOMMAIRE
Intro ………………………………………………………………………p5.

THEORIE
I. L’ECRITURE.

1. Généralités …..……………………………………………………..p 7.
a. Définition. b. L’acte graphique au niveau anatomique. c. Mouvements impliqués dans l’acte graphique.

2. Les composantes de l’écriture……………………………………….p 8.
a. Composantes toniques. b. Composantes spatiales. c. Composantes perceptivomotrices. d. Composantes tactilokinesthésiques.

3. Les troubles del’écriture……………………………………………p 10.
a. Dysgraphie b. Dysgraphie comme comorbidité du TAC.

II.

LES THEORIES INHERENTES A L’ANALYSE DU

MOUVEMENT.

1. Les théories developpementales……………………………………p 14. 2. Les théories dynamiques……………………………………………p 15.

III.

LES PHENOMENES DYNAMIQUES OBSERVABLES DANS LE MOUVEMENT

1. Phénomènes auto-organisés…………………………………………p 19. 2. Patrons de coordinations…………………………………………….p20. 3. Les phénomènes émergents…………………………………………p 22. 4. Notions de patrons préférentiels…………………………………….p 23.

IV.

L’EXPLICATION DE LA TRACE GRAPHIQUE.

1. Selon les théories developpementales……………………………….p 27.
a. Mouvements impliqués dans l’écriture. b. Rôle du programme moteur dans l’écriture.

2. Selon les théories dynamiques……………………………………....p 34. 3. Conclusion………………………………………………………….p 37.

V.

L’APPRENTISSAGE DE COORDINATIONS COMPLEXES.

1. Généralités…………………………………………………………..p 38.
a. Coordinations motrices. b. Apprentissage coordination motrice complexe.

2. En pratique…………………………………………………………..p 39.

PRATIQUE

I.

PRESENTATION DU CAS.

1. Anamnèse…………………………………………………………...p 41. 2. Suivi éducatif………………………………………………………..p 41. 3. Bilan psychologique………………………………………………...p 43. 4. Bilanpsychiatrique………………………………………………….p 44. 5. Bilan psychomoteur…………………………………………………p 45.

II.

PREMICES D’UNE PRISE EN CHARGE.

1. Elaboration d’un questionnaire……………………………………..p 49.
a. Construction du questionnaire. b. Le questionnaire. c. Résultats.

2. Recherche diagnostique…………………………………………….p 50.
a. T.O.P : Troubles oppositionnels avec provocation. b. I.A.N.V. : Incapacités d’apprentissage non verbal. c. Les troubles del’expression écrite. d. T.A.C. : trouble de l’acquisition des coordinations.

III.

PROBLEMATIQUES SURAJOUTEES.

1. L’adolescence………………………………………………………p 55. 2. L’importance de l’histoire du sujet………………………………....p 56.

3. L’alliance thérapeutique……………………………………………p 56.

IV.

EXPRESSION D’UNE DYSGRAPHIE.

1. Analyse de l’écriture par l’intermédiaire de tests standardisés…….p 57. 2. Analyse cinétiquede l’écriture……………………………………..p 59. 3. Analyse de l’écriture de David……………………………………..p 63.

V.

PRISE EN CHARGE.

1. Elaboration d’exercices…………………………………………….p 66. 2. Matériel utilisé……………………………………………………..p 69.

VI.

RETEST………………………………………………………..p 73.

VII. DISCUSSION………………………………………………….p 77.

CONCLUSION.

BIBLIOGRAPHIE.

Annexes.

Introduction :

Le travail en I.T.E.P m’atoujours beaucoup questionné, c’est pourquoi j’ai choisi cette année de réaliser un stage dans ce milieu. Loin de ce que nous avions pu étudier en cours durant les deux premières années de la formation, je me suis confrontée à une population très fluctuante avec laquelle poser un diagnostic était loin d’être évident....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !