La fable de pèdre

810 mots 4 pages
La fable de Phèdre

Phèdre est la fille de Minos, roi de Crète, et de Pasiphaé (I, 1, v.36) (II, 5, v.644) (III, 1, v.755).
Phèdre est engagée par son destin et par la colère de Vénus, dans une passion illégitime ; Parce que le Soleil, son grand- père, a dévoilé, en éclairant de ses rayons, le rapport illégitime de Vénus, (déesse de la beauté et de l’amour et épouse du Dieu Vulcain), et son amant Mars, Dieu de la guerre. Pour se venger, Vénus fait d'abord tomber Pasiphaé, la mère de Phèdre, amoureuse d'un taureau dont la malheureuse a un monstre, le minotaure, et poursuit sa fille, Phèdre de sa haine et dépose dans son cœur une passion noire pour son beau- fils (IV, 6, v.1285 à 1294).
Elle épousa Thésée (I, 3, v.269 à 271), roi d'Athènes, qui lors de sa venue en Crète tua le Minotaure. Le Minotaure était né des amours de la femme de Minos, Pasiphaé, et d’un taureau (malédiction de Vénus). Minos tint absolument à dissimuler un être aussi honteux. Il demanda à un architecte de construire un Labyrinthe (II, 5, v.656 et 661) ; de ce palais aux couloirs tortueux personne ne pouvait sortir. Il enferma le Minotaure. Ariane, la sœur de Phèdre, connaissait la solution pour ne pas se perdre dans le Labyrinthe. Elle remit à Thésée une pelote de fil qu’il devait dérouler derrière lui pour retrouver son chemin. Thésée, après avoir tué le monstre, suivit le fil d’Ariane pour ressortir. A sa sortie, il avait promis de l’épouser, mais il l’abandonna sur l'île de Naxos (I, 1, v.89) (I, 3, v.253 et 254).
Thésée et Phèdre eurent deux fils (I, 3, v.198 et 199), Démophon et Acamas.
Peu de temps après son mariage (I, 3, v.269), Phèdre tomba amoureuse de son beau-fils, Hippolyte (I, 3, v.259 à 264). Se conduisant en marâtre, elle fit exiler Hippolyte par son père (I, 1, v.39) (I, 3, v.294) à Trézène. Après le problème des Pallantides, Thésée et Phèdre s'exilèrent à Trézène (I, 3, v.302), ce qui raviva sa passion envers Hippolyte (I, 3, v.303 à 306).
Thésée quitta Trézène, il

en relation

  • merimee_Carmen
    22370 mots | 90 pages
  • 381 Merimee Carmen
    27067 mots | 109 pages
  • Mythe
    47294 mots | 190 pages
  • Brassens Versie 2015
    152022 mots | 609 pages
  • moliere oeuvres completes 1
    214389 mots | 858 pages
  • Takk cii ripp
    214399 mots | 858 pages
  • Esqfsefsfeefqe
    103600 mots | 415 pages